Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le robot salamandre qui marche aussi bien qu'il nage (pour mieux comprendre la colonne vertébrale)

Vidéo Malgré les progrès de la médecine, cette merveille d'ingénierie qu'est le corps humain reste parfois bien mystérieuse. Pour mieux comprendre le fonctionnement de la colonne vertébrale, l'École polytechnique fédérale de Lausanne a créé un robot à l'image de l'un de nos ancêtres lointains : la salamandre.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) a présenté ce 29 juin un nouveau robot mis au point par ses équipes. Baptisé Pleurobot en référence aux Pleurodèles de Waltl, sa particularité est d'imiter en tous points le déplacement de la salamandre, qu'il soit sur la terre ferme ou dans l'eau. Les chercheurs l'ont conçu après avoir examiné attentivement par radiographie la structure musculosquelettique de l'animal lorsqu'il est en mouvement.

 

Le résultat est un déplacement plus vrai que nature pour Pleurobot, qui est par ailleurs constitué d'os imprimés en 3D, d'articulations robotisées et d'un arrangement de ses circuits électroniques se rapprochant au plus près de la physiologie de l'animal. L'objectif pour les chercheurs avec ce projet est de mieux comprendre le rôle de la colonne vertébrale dans les déplacements, et notamment l'évolution qu'elle a suivi lorsque la vie sur Terre est sortie des océans et rivières et que les premiers mammifères sont apparus.

 

Un élément mis en avant est le fait que les déplacements de la salamandre sont contrôlés par la simple intensité du signal électrique envoyé par son cerveau. Une faible intensité correspond à une marche lente, puis à mesure que l'intensité augmente l'animal passe à une marche rapide, et enfin à la nage lorsqu'elle est au plus haut. Les chercheurs espèrent qu'à l'avenir leurs travaux permettront d'aider à développer de meilleures prothèses or orthèses robotisées pour les amputés ou les paraplégiques.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media