Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le Royaume-Uni cherche à savoir si Amazon et Google luttent suffisamment contre les faux commentaires

Google et Amazon luttent-ils suffisamment contre les faux commentaires ? C'est ce que l'autorité britannique en charge de la concurrence va chercher à déterminer.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le Royaume-Uni cherche à savoir si Amazon et Google luttent suffisamment contre les faux commentaires
Le Royaume-Uni cherche à savoir si Amazon et Google luttent suffisamment contre les faux commentaires © Christian Wiediger/Unsplash

La Competition and Markets Authority (CMA), l'autorité britannique en charge de la concurrence, ouvre une enquête sur la lutte contre les faux commentaires sur Amazon et Google. La CMA a annoncé vendredi 25 juin 2021 craindre qu'Amazon et Google n'en fassent pas assez pour lutter contre ces faux commentaires, une pratique qui nuit grandement aux consommateurs et aux entreprises honnêtes.

Une première enquête
"Nous enquêtons sur des inquiétudes selon lesquelles Amazon et Google n'ont pas fait assez pour empêcher ou supprimer les faux avis afin de protéger les clients et les entreprises honnêtes", commente Andrea Coscelli, directrice générale de la CMA, dans un communiqué. Une enquête du Financial Times, publiée en septembre dernier, avait révélé un système complexe et massif de faux avis mis au point par des vendeurs tiers pour booster leurs produits sur Amazon. Suite à cet article, Amazon avait annoncé l'ouverture d'une enquête interne.

La CMA a également ouvert une première enquête en mai 2020 afin d'évaluer les systèmes et processus internes de plusieurs plateformes pour identifier et traiter les faux avis. Cette enquête a soulevé des inquiétudes sur les moyens mis en œuvres par Amazon et Google sur plusieurs points : détecter les avis frauduleux et trompeur ou les comportements suspects ; enquêter et lorsque cela est nécessaire enlever rapidement les faux commentaires ; adopter des sanctions adéquates envers les personnes postant ces commentaires ou les entreprises concernées afin de dissuader d'éventuels contrevenants.

La CMA ajoute être également préoccupée par le fait que les systèmes d'Amazon n'ont pas réussi à dissuader certains vendeurs de manipuler les listes de produits, en cooptant par exemple des critiques positives sur d'autres produits. Les faux avis peuvent affecter le nombre d'étoiles d'un produit et / ou d'une entreprise et changer la façon dont ils sont perçus par les acheteurs.

A l'issu de son enquête, la CMA peut prendre des mesures coercitives si elle le juge nécessaire et demander aux entreprises de s'engager formellement à changer la façon dont elles traitent les faux avis. La CMA peut également intenter une action en justice si cela est nécessaire.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.