Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le Samsung Galaxy S6 plus belle vitrine technologique que réel concurrent à l’iPhone 6

Après une année 2014 noire, le géant coréen de l’électronique Samsung mise sur le positionnement haut de gamme de son Galaxy S6 pour rebondir dans les smartphones. Mais pour cela, il devra prendre l’avantage sur Apple. Un pari difficile.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le Samsung Galaxy S6 plus belle vitrine technologique que réel concurrent à l’iPhone 6
Le Samsung Galaxy S6 plus belle vitrine technologique que réel concurrent à l’iPhone 6 © Samsung

Avec le lancement de Galaxy S6 à l’occasion du Mobile World Congress, à Barcelone, Samsung joue sa place de leader dans les smartphones. Sous pression sur le marché depuis un an, le géant coréen de l’électronique mise sur cette nouvelle génération pour rebondir. Réussira-t-il son pari ? Pas si sûr.

Sur le plan technique, le Galaxy S6 est un bijou sans égal sur le marché. Il bénéficie des technologies les plus avancées de mémoires Dram et flash. Il est le premier smartphone à être motorisé par un processeur en technologie FinFET 14 nm, c’est-à-dire avec des transistors 3D gravés avec une finesse de 14 nanomètres (nm), alors que l’iPhone 6 intègre un processeur avec des transistors planaires en 20 nm. Le modèle Galaxy S6 Edge embarque un écran Oled incurvé sur les bords, une première mondiale. Autant de technologies maison censées donner à Samsung un avantage concurrentiel sur le marché.

Plus fort techniquement que l'iPhone 6...

"Cette génération corrige les critiques dont a souffert le Galaxy S5 en matière de design, constate Caroline Noublanche, vice-présidente de Doro, entreprise suédoise spécialisée dans les logiciels de télécommunication. Samsung a beaucoup travaillé sur le choix des matières et de l’écran. Sur le modèle Edge, la démonstration de la qualité vidéo est convaincante." Selon Ian Fogg, analyste au cabinet iHS, le modèle Edge se différencie clairement des autres produits sur le marché par son écran, et cette différence offre l’avantage d’être visible immédiatement par le consommateur.

Seulement voilà : le Galaxy S6 se présente comme un clone de l’iPhone 6 d’Apple, avec des caractéristiques techniques plus élevées. Samsung ne s’est pas contenté de copier le terminal. Il a également copié le modèle d’intégration verticale d’Apple puisque le Galaxy S6 s’appuie uniquement sur un processeur maison, l’Exynos 7 Octa, exactement comme l'a fait la firme à la pomme pour son iPhone 6 avec son propre processeur A8.

...Mais sans le supplément d'âme

Samsung joue la carte du haut de gamme qui réussit si bien à Apple. Il n’a guère le choix. Sur l’entrée et le milieu de gamme, il fait face à une armée de constructeurs chinois qui ne cessent de lui tailler des croupières. En Chine, il a dégringolé de la première à la cinquième place en un an, selon le cabinet IDC. Sur ces segments, il lui est difficile de rebondir. Au niveau modial, il a bel et bien perdu sa place de leader selon Gartner avec 19,9% du marché en volume au quatrième trimestre 2014, au profit d’Apple (20,4%). Le Galaxy S6 va-t-il l’aider à se relancer ?

 

A lire aussi : Peut-on encore gagner de l'argent avec les smartphones ?

 

Caroline Noublanche n’y croit pas : "Le Galaxy S6 est une excellente copie de l’iPhone 6, mais il lui manque ce supplément d’âme, ce petit plus qui rend fous les consommateurs. Il n’apporte aucune rupture d’usage dont Apple est seul à avoir le secret." La grande force de Samsung réside dans l’aspect matériel. Le Galaxy S6 illustre bien sa puissance dans les composants électroniques. Mails il révèle aussi sa faiblesse dans le logiciel. "Apple est le maître de l’innovation en matière d’interface, de logiciel ou d’expérience d’usage, estime l’experte. Ces capacités ne sont pas dans l’ADN et la culture de Samsung qui peine toujours à faire preuve de réelle innovation."

Le Galaxy S6 marque cependant un tournant sur le marché des puces pour mobiles. C'est le premier modèle à faire appel uniquement à un processeur d’application maison alors que jusqu'ici, le géant coréen utilisait aussi un processeur SnapDragon de Qualcomm. La volonté de Samsung est de vendre sa puce à d’autres constructeurs de smartphones. Une stratégie qui vise à améliorer ses marges en chute libre depuis un an. Samsung ne va peut-être pas gagner son pari dans les smartphones, mais au moins il se donne des chances de s’imposer comme un acteur majeur des processeurs mobiles. Aux dépends de Qualcomm et MediaTek, qui dominent aujourd’hui le marché.

Ridha Loukil

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

Cyrille H
05/03/2015 10h58 - Cyrille H

Déçu… Les caractériques de puissance faisaient envie… MAIS : - Non étanche ; mon S5 tient allégrement l’eau et à la poussière. Il faudra attendre une hypothétique version S6 Active ; à quel prix ? - Batterie inamovible ; avec une recharge de 4h d’autonomie en 10 minutes ça va chauffer et détériorer rapidement la batterie - La batterie est moins puissante ; 2800mAh pour le S5 et 2550mAh pour le S6 ; avec plus de puissance nécessaire, on peut craindre une autonomie moindre. Ce sera un argument pour vendre la batterie externe en option. - Un Jack en partie basse ; obligera à mettre à l’envers le S6 dans la poche parte-feuille et faire tomber ainsi les cartes de crédit et autres de la coque portefeuille - Faces avant ET arrière en verre ; résistant à la compression mais pas à une chute 1,5m, préparez-vous à en changer ou à le faire réparer, s’il est réparable, souvent. - Plus de carte micro SD ; un 32GB ne servira que peu vu la place nécessaire pour l’OS et les appli - Un prix hallucinant et une arnaque à la mémoire ; 100 € par tranche de Gigas supplémentaires ; prix encore plus hallucinant pour le S6 Edge à 1049€ pour la version 128Go - Un écran Edge sans importance ; empêchera le bon visionnage des vidéos en plein écran à cause des reflets ou rendra dingue à l’utilisation quand les doigts passeront malencontreusement sur les bords. - Une coque en métal raffolant des traces de doigts

Répondre au commentaire | Signaler un abus

flex
04/03/2015 20h16 - flex

Faut il vraiment que cette journaliste se lave les yeux au jus de pomme pour dire que c'est une copie de l'iphone6 ? n'a t-elle vraiment retenu que la forme du HP ? l'écran du S6 Edge doit être une brevet de la pomme, c'est sûr...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale