Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le "sans contact" français bientôt sur Euronext à Paris

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Ask, leader sur le marché du "sans contact" pour les transports et documents officiels, va s’introduire sur Euronext Paris pour financer la croissance exponentielle de son activité.

Le sans contact français bientôt sur Euronext à Paris
Ask Production de Sophia-Antipolis © Ask

Fort des prévisions qui tablent sur un taux de croissance entre 22 et 25 % par an jusqu’en 2018 pour les produits "sans contact" utilisés dans le transport ou pour la sécurité des documents officiels tel le passeport électronique, la PME Ask à Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes), numéro un pour le sans contact transport, et second pour le passeport électronique, va puiser sur Euronext les moyens d’assurer une croissance à deux chiffres.

Créée à la fin des années quatre-vingt-dix, Ask a développé la technologie d'impression d'antenne sur encre argent. Détenteur de nombreux brevets, Ask a rapidement imposé ses solutions "sans contact" (cartes, tickets, terminaux, services de personnalisation, etc.) destinées au transport public. Près de 103 réseaux de ville dans 27 pays dans le monde utilisent ses billets et cartes "sans contact" dont Atlanta, Dubaï, Londres, Mexico, Paris, Singapour, Sydney...

Ask s'impose à l'international

En 2006, Ask élargit son offre en adaptant ses solutions "sans contact" sécurisées aux passeports électroniques, permis de conduire, carte de séjours… Après la Grèce, Ask a convaincu la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis puis pas moins de 13 pays. Cette diversification a été cause de la création d’une filiale de production aux Etats-Unis à Burlington dans un ancien site IBM.

Ask propose désormais une gamme complète d'inlays (couverture électronique et antennes embarquées) pour les documents d'identité (passeports électroniques, permis de conduire, etc.) et de solutions " sans contact " (cartes, tickets, terminaux, services de personnalisation, etc.) pour le secteur transport. En douze ans, Ask a produit en France, en Chine et aux Etats-Unis près de 132 millions de cartes et 44 millions de passeports et permis de conduire "sans contact".

Doubler son chiffre d’affaires d’ici 2017

Aujourd’hui, avec un chiffre d’affaires consolidé de plus de 40 millions d'euros en 2013, Ask emploie 280 salariés, dont 115 à Sophia-Antipolis (siège, centre de R&D et production) mais aussi aux Etats-Unis (46 salariés) et en Chine (121 salariés). Ask prévoit de doubler son chiffre d’affaires d’ici 2017 (100 millions d'euros en prévision). Aussi l’introduction sur Euronext devrait lui permettre de dégager des moyens pour automatiser sa production, doubler sa R&D et étendre sa présence commerciale en Europe, Etats-Unis et Amérique Latine.
Ask devrait également en profiter pour anticiper le remboursement d’obligations détenues par Kreos Capital (4,6 millions d'euros) et Siparex (2,7 millions d'euros), racheter les parts de sa filiale américaine (4,8 millions de dollars) et refinancer un compte courant (1,7 million de dollars) dans cette dernière.

Michel Bovas

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale