Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le satellite KA-SAT aurait dysfonctionné à cause d'une cyberattaque

Depuis quelques jours, plusieurs milliers d'utilisateurs des opérateurs Nordnet (Orange) et Bigblu (Eutelsat) n'ont plus accès à Internet. Cette panne découle du dysfonctionnement du satellite KA-SAT, opéré par l'entreprise américaine Viasat qui évoque un "cyberévénement". De son côté, le Commandement de l'Espace évoquerait une cyberattaque. Aucune attribution n'a été faite.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le satellite KA-SAT aurait dysfonctionné à cause d'une cyberattaque
Le satellite KA-SAT aurait dysfonctionné à cause d'une cyberattaque © Airbus Defence and Space SAS

Depuis le 24 février, le jour de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le satellite civil KA-SAT opéré par l'entreprise américaine Viasat dysfonctionne. Interrogée par Der Spiegel, elle confirme la panne et précise qu'elle a été causée par "un cyberévénement". En France, le général Michel Friedling du Commandement de l'Espace aurait parlé d'une cyberattaque lors d'un point presse le 3 mars du ministre des Armées. Ses propos ont été relayés par le journaliste Vincent Lamigon.

Une possible attaque par déni de service
"Viasat a connu une panne partielle du réseau, ce qui perturbe le service Internet pour les clients haut débit fixes en Ukraine et ailleurs dans notre réseau européen", a précisé l'entreprise. La panne a notamment provoqué une interruption partielle des services d'accès à Internet proposés par les opérateurs Nordnet, filiale d'Orange, et Bigblu, société rachetée par Eutelsat en 2020.

"La cause de la panne n'est pas complètement claire", a déclaré Nordnet, indiquant que son fournisseur Viasat évoquait de son côté une possible attaque par déni de service distribué (DDoS). Elle consiste à rendre indisponible un service ou à en dégrader très fortement le fonctionnement d'un service, d'un service ou d'un réseau ciblé en le submergeant de requêtes. 9000 abonnés de Nordnet seraient concernés. De son côté, Bigblu refuse de fournir une estimation des victimes de cette panne.

Nordnet a ouvert une enquête interne et affirme que les données des clients n'auraient pas été compromises. Par ailleurs, les factures sont suspendues pour les personnes concernées jusqu'à ce qu'elles puissent retrouver une connexion. Viasat n'est pas encore parvenu à rétablir le service.

Pas d'attribution pour l'instant
Le ministère des Armées n'a pas attribué cette potentielle cyberattaque à un auteur particulier. Prudence étant de mise, il est impossible d'affirmer à l'heure actuelle que la Russie en serait le commanditaire, malgré les fortes tensions internationales en cours.

L'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi) ne déplore pas encore d'incidents significatifs en France dans le cadre de la guerre en Ukraine, mais recommande fortement aux entités publiques et privées de renforcer leur protection et d'être particulièrement vigilantes. Les préfets ont également été appelés à faire preuve de vigilance face au risque élevé de cyberattaques.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.