Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le secteur de la fintech se structure, pour le plus grand bonheur des entrepreneurs

Enquête Association France Fintech, pôle de compétitivité et incubateurs dédiés… Le secteur de la fintech se structure en France. De multiples institutions ont été créées pour accompagner ces start-up. Grâce à leur appui, ces jeunes pousses de la finance peuvent espérer faire évoluer le comportement des consommateurs et convaincre les dinosaures qui règnent depuis des années sur le secteur de tisser des partenariats profitables pour les deux parties.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le secteur de la fintech se structure, pour le plus grand bonheur des entrepreneurs
Le secteur de la fintech se structure, pour le plus grand bonheur des entrepreneurs © Echerries - Flickr - C.C.

Le secteur des fintech est fourmillant. Dans le seul champ du crowdlending (financement participatif sur le modèle du prêt contre intérêts), 60 plates-formes ont été lancées en 2 ans en France, selon l'association Financement participatif France. Et c'est sans parler des multiples entreprises qui se créent pour révolutionner le paiement, la gestion de trésorerie ou encore le conseil…

 

Les entrepreneurs à la tête de ces jeunes pousses peuvent compter sur une série de structures dédiées. Véritables maïeuticiennes, celles-ci les aident à mettre au monde des projets viables, capables de séduire clients et investisseurs.

 

un label comme gage de qualité

La première d'entre-elles, le pôle de compétitivité mondial Finance innovation, a été créée en 2007, bien avant que les médias ne commencent à parler de "fintech" et a déjà accompagné plus de 600 entreprises. Les entrepreneurs "peuvent venir frapper à notre porte alors qu'ils n'ont qu'une idée embryonnaire", explique Joëlle Durieux, directrice générale de l'organisation. 

 

L'un des membres du pôle examine alors le niveau de maturité du projet : de quelles compétences l'entreprise a besoin ? Son marché est-il vraiment profitable ?... Il met ensuite l'entrepreneur en contact avec des experts qui peuvent l'aider à développer son business. Une fois que le projet est bien défini, les jeunes pousses peuvent être auréolées du label fintech. Ce "tampon" est "un gage de qualité, qui permet aux start-up d'être crédibles face aux acteurs traditionnels de la finance", souligne Joëlle Durieux. 100 entreprises ont été labellisées en 2015.

 

une association militante

La création en juin 2015 de l'association France Fintech, présidée par Alain Clot, est également un signe que le secteur se structure. Au départ, 36 entreprises se sont réunies sous cette bannière, qui vise à promouvoir la "marque" fintech. L'association représente ses membres auprès des pouvoirs publics, des investisseurs et des acteurs historiques du secteur comme pourrait le faire un lobby.

 

Elle mène notamment un combat règlementaire à Bruxelles, pour assouplir les lois strictes qui pèsent en Europe sur les entreprises du monde de la finance, et qui ne sont pas forcément adaptées à des jeunes pousses.

 

des mentors pour accompagner les entrepreneurs

Les entrepreneurs sont également accompagnés par des incubateurs dédiés. Le Paris&Co Incubateurs a ouvert ses portes en 2011. Le Truffle Fintech Incubator en juin 2015. Ce dernier accueille dans ses locaux du 8e arrondissement de Paris quatre entreprises "à fort potentiel de croissance." Les équipes de PayTop, Wizypay, Credit.fr et Smile&Pay ont des contacts faciles et réguliers avec les membres de l'incubateur, qui travaillent dans le même bâtiment.

 

Abreuvées des conseils de leurs mentors, les jeunes pousses restent dans la structure le temps de pouvoir voler de leurs propres ailes (entre un et trois ans). Truffle Capital a déjà investi dans trois des quatre entreprises sélectionnées pour faire partie de l'incubateur. "Si la quatrième – Wizipay – cherche à lever des fonds, nous aurons une position privilégiée", estime Bernard-Louis Roques, directeur général de Truffle Capital.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale