Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le Sénat américain renonce à limiter la surveillance électronique de la NSA

Le 18 novembre, les sénateurs américains ont rejeté le USA Freedom Act, un projet de loi qui devait acter la réforme du renseignement américain, celle de l'agence NSA en particulier. 

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le Sénat américain renonce à limiter la surveillance électronique de la NSA
Le Sénat américain renonce à limiter la surveillance électronique de la NSA © tj.blackwell - Flickr - C.C.

Un coup d'épée dans l'eau pour le président américain Barack Obama. Le 18 novembre, le Sénat a rejeté le USA Freedom Act, le projet de loi élaboré pour mettre fin à la collecte des métadonnées des communications téléphoniques par l'agence américaine du renseignement, la NSA. 

Le vote de procédure, qui nécessitait 60 voix sur 100, n'a récolté le suffrage que de 58 sénateurs.

Principal argument des Républicains, qui ont voté en bloc contre le texte : la guerre en cours en Moyen-Orient contre l'Etat islamique. "C'est le plus mauvais moment pour se nouer les mains et amoindrir les pouvoirs des agences de renseignement", a argué Mitch McConnell, sénateur du Kentucky, avant le vote.

Puissants lobbyistes à Washington, les géants technologiques de la Silicon Valley avaient pourtant appelé en masse à voter en faveur du texte.

Selon eux, ce "projet de loi bipartisan permet à la fois de garantir la sécurité nationale et de réaffirmer l'attachement des Etats-Unis envers les libertés fondamentales des citoyens", avaient plaidé Facebook, Google, Twitter, Microsoft et Apple à travers leur mouvement "Reform Government Surveillance".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale