Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le service de téléconsultation MesDocteurs pourrait rejoindre Cegedim Santé

Opération majeure dans le monde de la santé numérique. Malakoff Humanis, VYV et PRO BTP souhaitent entrer au capital de Cegedim Santé, la filiale de Cegedim dédiée aux professionnels de santé et patients. Dans le cadre de cette opération, elle fera également l'acquisition de MesDocteurs, le service de téléconsultation du groupe VYV.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le service de téléconsultation MesDocteurs pourrait rejoindre Cegedim Santé
Le service de téléconsultation MesDocteurs pourrait rejoindre Cegedim Santé © Cegedim santé

Les groupes de protection sociale Malakoff Humanis, VYV et PRO BTP sont entrés en négociation exclusive en vue d'une prise de participation au capital de Cegedim Santé, la filiale du groupe Cegedim dédiée à l'accompagnement des professionnels de santé et des patients.

La transformation numérique de la santé
Dans le cadre de cette opération, Cegedim Santé fera l'acquisition de MesDocteurs, un service de téléconsultation propriété du groupe VYV. Ce rapprochement s'inscrit dans la transformation numérique de la santé engagée par le gouvernement, notent les partenaires faisant référence aux différents programmes adoptés par le ministère de la santé. 

Cette acquisition viendrait compléter le portefeuille de solutions d'e-santé de Cegedim Santé déjà composé de "Maiia", une plateforme de téléconsultation et de prise de rendez-vous, l'outil de suivi de compte "Ma comptaLiberale" et "Simply Vitale", le logiciel métier dédié aux infirmières libérales. Récemment, l'entreprise a racheté Médimust qui édite un logiciel pour les médecins libéraux leur permettant de gérer l'ensemble de la consultation médicale (suivi et mise à jour du dossier patient, partage de documents, gestion de la comptabilité…). Plus de 100 000 professionnels de santé utilisent ces solutions au quotidien. 

Améliorer l'accès aux soins
Les trois groupes de protection sociale partagent les mêmes objectifs que Cegedim Santé : "améliorer l'accès aux soins des patients et fluidifier leurs parcours de soin", peut-on lire dans le communiqué. Ils souhaitent l'accompagner dans l'accélération du développement de logiciels et de services destinés aux professionnels de santé et à leurs patents. 

A l'issue des négociations, la réalisation de cette opération sera concrétisée par la signature d'un "protocole d'investissement" et d'un partenariat "stratégique et industriel". Elle prendra la forme d'une augmentation de capital réservée de 65 millions d'euros, valorisant Cegedim Santé à 360,9 millions d'euros. Elle sera définitive après l'obtention de l'avis des instances représentatives du personnel. Aucun calendrier n'a été précisé. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.