Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le spécialiste chinois de l'e-sport VSPN lève 100 millions de dollars auprès notamment de Tencent

Levée de fonds Vu ailleurs Le géant chinois Tencent a mené le nouveau cycle de financement de Série B de VSPN, l’un des principaux acteurs de solutions d’e-sport en Chine et en Corée du Sud. Le montant total des fonds levés s’élève à 100 millions de dollars.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le spécialiste chinois de l'e-sport VSPN lève 100 millions de dollars auprès notamment de Tencent
Le spécialiste chinois de l'e-sport VSPN lève 100 millions de dollars auprès notamment de Tencent © Jakob Wells - CC BY 2.0

La société VSPN (pour Versus Programming Network), qui fournit des solutions autour de l’e-sport, a annoncé ce 26 octobre avoir bouclé un tour de table d’environ 100 millions de dollars, mené par le géant chinois Tencent. Tiantu Capital, SIG (Susquehanna International Group) et Kuaishou font également partie des investisseurs, le montant des participations n’étant pas détaillé.

Plus de 70% de parts de marché en Chine
Fondée en 2016 et basée à Shanghai, VSPN est considéré comme l’un des premiers acteurs du marché de l’e-sport en Asie. Historiquement positionné sur l’organisation de tournois, l’entreprise a depuis diversifié ses activités en développant la production de contenus en ligne, notamment de contenus vidéo. 

VSPN est désormais le principal organisateur et diffuseur de tournois pour les compétitions internationales PUBG MOBILE et les  compétitions chinoises Honor of Kings, Peacekeeper Elite, CrossFire, FIFA, QQ Speed ou encore Clash Royale. La société est partenaire de plus de 70% des tournois d'e-sport en Chine, et elle opère depuis mai dernier à Séoul, en Corée du Sud. Elle organise par ailleurs des événements physiques – malgré la pandémie de Covid-19 – comme LoL S10.

Tencent très présent dans les plateformes de streaming
L’entrée de Tencent au capital de VSPN était d'actualité depuis plusieurs mois, rappelle Techcrunch. Le média américain avait interrogé Mark Rent, COO de Tencent Holdings, sur la participation du géant chinois à des compétitions e-sport et co-organisées avec des acteurs VSPN. Tencent (WeChat) est également actionnaire des sites leaders de streaming de jeux vidéo Douyu et Huya, qui ont fusionné en septembre.

Ce cycle de financement de série B intervient quatre ans après le tour de table de 2016, dirigé par Focus Media Network, rejoint par China Jianteng Sports Industry Fund, Guangdian Capital et Averest Capital. Il doit permettre d’améliorer les produits et l’écosystème en Asie, au travers notamment de la création d’un institut de recherche sur l'e-sport et un "parc culturel". La société chinoise emploie plus de 1 000 collaborateurs. 

Selon Statista, la Chine est le deuxième pays en nombre de joueurs de compétitions d'e-sport en 2019, derrière la Corée du Sud.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media