Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le spécialiste de la mobilité partagée Ridecell lève 45 millions de dollars

Levée de fonds Ridecell, qui propose des solutions de gestion de flotte pour des services de mobilité partagée, a levé 45 millions de dollars. Une levée de fonds qui va lui permettre de poursuivre le développement de son système de gestion des véhicules autonomes de niveau 4 SAE.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le spécialiste de la mobilité partagée Ridecell lève 45 millions de dollars
Le spécialiste de la mobilité partagée Ridecell lève 45 millions de dollars © Ridecell

Ridecell, spécialiste des solutions de mobilité partagée, a annoncé mercredi 2 décembre 2020 avoir levé 45 millions de dollars. La pépite basée à San Francisco a réalisé une levée de fonds en Série C menée par Fort Ross Ventures et à laquelle ont contribué Solasta Ventures, Activate Capital, Denso, LG Technology Ventures et Initialized Capital.

Un système de gestion des véhicules autonomes
Auto-partage ou covoiture : la start-up fondée en 2009 aide des gestionnaires de flottes à déployer un service de mobilité partagée ou de location de véhicule de courte durée. Ridecell propose APIs, SDK et plateforme de collecte et d'analyse de données en temps réel. Ces solutions permettent d'automatiser le flux de travail et l'accès au véhicule, et de créer différents forfaits pour la location afin d'optimiser un maximum la flotte.

En 2017, la start-up s'est emparée d'Auro et de sa technologie de conduite autonome de niveau 4 SAE. Depuis, Ridecell propose des solutions sur-mesure pour les véhicules autonomes. Contrairement à bon nombre d'acteurs du secteur, Ridecell n'a pas mis en place un service de robot taxi mais propose de faire rouler de façon autonome les véhicules lorsqu'ils sont vides. Plusieurs services ont été pensés : repositionnement du véhicule sur une zone à forte demande, livraison à domicile d'une voiture de location, livraison autonome sur une courte distance, transport autonome du véhicule pour un plein d'essence, un rechargement de batterie ou un nettoyage.

Renforcer son développement à l'international
La start-up promet aux propriétaires de flotte une réduction de leurs coûts de gestion. Elle compte parmi ses clients, le service de véhicules en auto-partage Zity (géré par Renault et Ferrovial) ou encore Gig Car Share de l’AAA. Ridecel assure que le Covid-19 a entraîné une augmentation de la demande de location de la part des consommateurs et des entreprises. Surtout, la pandémie a renforcé le besoin d'un parcours sans contact de la réservation au dépôt du véhicule en passant par sa récupération.

Cette levée de fonds va lui permettre de financer le développement à l'internationale de sa plateforme, soutenir ses clients plus importants à l'échelle mondial et étendre les capacités d'automatisation et de numérisation de base de sa plateforme.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.