Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le spécialiste des transactions sans contact Dejamobile lève 2,5 millions d’euros

Levée de fonds Dejamobile, le spécialiste des solutions de paiement mobile en marque blanche, lève 2,5 millions d’euros. La start-up de 30 salariés installée à Hérouville Saint Clair près de Caen (Calvados) entend accélérer son développement commercial, notamment avec ses solutions pour les banques émettrices de moyens de paiement et pour la dématérialisation des badges et abonnements dans le transport.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le spécialiste des transactions sans contact Dejamobile lève 2,5 millions d’euros
Le spécialiste des transactions sans contact Dejamobile lève 2,5 millions d’euros © HLundgaard - Wikimedia commons

Le spécialiste des solutions de paiement mobile en marque blanche Dejamobile installé à Hérouville Saint-Clair (Calvados) a annoncé mercredi 18 octobre avoir levé 2,5 millions d’euros auprès de de la société d'investissement parisienne Newfund et de François Enaud, ex Pdg de Steria.

 

La start-up de 30 salariés fondée en 2012 par trois anciens ingénieurs d’Orange Labs de Caen (centre de compétences techniques mondial d’Orange spécialisé dans les technologies sans contact) a mis au point des solutions logicielles de transactions mobiles sécurisées sous Android ; elles permettent à ses clients de déployer des services mobiles utilisant les technologies de proximité, notamment la technologie NFC (Near-Field Communication). Dejamobile a développé des solutions dans les domaines du paiement (avec ReadyToTapPayment), de la billettique dans les transports (avec ReadyToTapMobility) et du marketing commercial (Plug&Tap). Des innovations qui sont intimement liées au tissu économique de la région caennaise qui outre Orange Labs, abrite le pôle de compétitivité Transactions Electroniques Securisées (TES).

 

"ReadyToTap Payment est une solution à destination des banques émettrices de moyens de paiement leur permettant de proposer simplement et rapidement un service de paiement mobile à leurs clients", a expliqué Houssem Assadi, président de Dejamobile à L’Usine Digitale. "ReadyToTap Mobility est un ensemble de solutions de dématérialisation dans le domaine de la mobilité : transport public, dématérialisation des badges et abonnements d’autoroute, dématérialisation des clés de voiture (cas d’usage auto-partage par exemple)" ; en bref, résume Houssem Assadi, "ce sont des solutions de dématérialisation qui permettent de simplifier les usages de différents moyens de transport". En ce qui concerne Plug&Tap, poursuit le dirigeant de Dejamobile, "c’est une solution dématérialisation mobile des programmes de fidélité et d’avantages clients, à destination des commerces de toute taille".

 

La technologie de Google HCE

Dejamobile utilise la technologie de Google dite d’émulation de carte (Host Card Emulation, HCE). "C’est une modalité particulière d’utilisation de la technologie NFC pour réaliser des transactions sécurisées, notamment de paiement sans contact", explique Houssem Assadi. "Avant l’apparition de cette technologie, pour sécuriser une transaction NFC, il était nécessaire d’utiliser un élément de sécurité matériel dans le smartphone, par exemple la carte SIM contrôlée par l’opérateur mobile ou un élément de sécurité soudé dans le terminal et contrôlé par le fabriquant du mobile. Ceci obligeait alors les banques à passer des accords avec les opérateurs mobiles ou les constructeurs avec une certaine complexité et des impacts financiers". La technologie HCE s’affranchit de cet élément de sécurité matérielle. En effet, le service de paiement NFC peut être implanté de façon purement logicielle dans l’application de la banque. Ceci offre l’avantage de l’autonomie. En revanche, complète le président de Dejamobile, "il faut ajouter des moyens de sécurité particuliers afin de protéger les données sensibles (clés de sécurité). C’est pour cela que les solutions de type HCE, comme la nôtre, intègrent des technologies avancées de sécurité logicielle".


Avec cette levée de fonds, Dejamobile entend mettre un coup d’accélérateur sur l’international, même si l’entreprise est déjà présente à Londres et Dublin. "Nous allons ouvrir des bureaux commerciaux dans certains pays stratégiques, développer un réseau de revendeurs et de distributeurs et organiser des actions de marketing", confie Houssem Assadi. L’autre axe de développement stratégique va être le renforcement du département "support client" ; "nous allons le doter de plus de personnel et d’une organisation capable d’assurer un haut niveau de service".  Enfin, Dejamobile entend poursuivre son programme de R&D en continuant à embaucher ingénieurs et chercheurs.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media