Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le spécialiste du jeu vidéo Niantic acquiert la plateforme de jeu social Mayhem

Niantic absorbe la technologie et les équipes de la start-up californienne Mayhem afin de se renforcer sur les interactions en temps réel entre les joueurs.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le spécialiste du jeu vidéo Niantic acquiert la plateforme de jeu social Mayhem
Le spécialiste du jeu vidéo Niantic acquiert la plateforme de jeu social Mayhem © Mayhem

Niantic a annoncé le 5 janvier avoir acquis la plateforme communautaire de jeux Mayhem. Le montant de l’opération est confidentiel. Les équipes de la start-up californienne, dont Ivan Zhou, son dirigeant, vont rejoindre l’équipe produits de Niantic, basée également à San Francisco. La marque Mayhem va disparaître.

Cette acquisition, la septième de Niantic depuis sa création, doit muscler l’expertise de la société en matière de conception d’expériences sociales afin de "connecter sa communauté mondiale", explique John Hanke, PDG de Niantic, dans un billet de blog.

Des données de jeu en direct et en temps réel
Fondée à San Francisco en 2017, Mayhem a mis au point une plateforme en ligne pour ordinateur, et offrant des expériences interactives diffusées en direct. Elle permet aux joueurs de proposer eux-mêmes des formats de jeux personnalisés pour leurs communautés avec pour ambition de réinventer les formats multi-joueurs, qui ont évolué en matière de technologie et d’expérience de jeu mais pas en matière d’interactions, avec des pratiques très fragmentées "y compris sur Reddit, Twitter, Twitch, YouTube, Facebook et Discord", liste Ivan Zhou sur son blog.

La solution s’interface directement avec un jeu pour faire apparaître des données en temps réel et débloquer de nouvelles expériences interactives. Mayhem a développé un produit baptisé Visor, qui fournit des alertes visuelles et de signaux audio et donne un retour instantané des performances en direct. Visor a évolué sous le nom de Mayhem, déployé en juillet 2019 auprès d’une petite communauté de plusieurs centaines de personnes et utilisé aujourd’hui selon la société par des millions de joueurs.

Le rapprochement doit permettre aux équipes de "générer de nouvelles innovations sociales pour le gaming en réalité augmentée", ajoute Ivan Zhou. Niantic est surtout connu pour le succès planétaire de Pokémon Go, qui lui aurait rapporté, selon Sensor Tower, des milliards de dollars depuis le lancement du jeu en 2016. Parmi les derniers achats en date, la start-up 6D.ai, qui a développé une solution cloud qui permet aux utilisateurs de créer, stocker et partager des cartes 3D de leur environnement avec un smartphone, et qui doit permettre à Niantic de renforcer sa plate-forme de jeu en réalité augmentée, Niantic Real World.

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media