Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le spécialiste du tutorat en ligne GoStudent lève 70 millions d'euros pour conquérir de nouveaux marchés

Levée de fonds GoStudent propose une plateforme en ligne de soutien scolaire disponible dans 10 pays européens, dont la France où l'un de ses bureaux est présent. L'entreprise autrichienne veut désormais conquérir d'autres marchés et perfectionner ses services, grâce à une deuxième levée de fonds de 70 millions d'euros.   
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le spécialiste du tutorat en ligne GoStudent lève 70 millions d'euros pour conquérir de nouveaux marchés
Le spécialiste du tutorat en ligne GoStudent lève 70 millions d'euros pour conquérir de nouveaux marchés © Unsplash/Andrew Neel

La start-up autrichienne GoStudent, spécialisée dans l'enseignement en ligne, vient d'annoncer une levée de 70 millions d'euros. Le tour de table a été mené par un nouvel investisseur Coatue. Left Lane Capital et DN Capital y ont également participé.

Il s'agit de la seconde levée de fonds de cette jeune pousse, la première de 16 millions d'euros datant de novembre 2020.

Se lancer en Turquie et en Grèce
Grâce à cette nouvelle opération, l'edtech souhaite renforcer sa présence en France, en Espagne, en Italie, au Royaume-Uni et en Irlande. Elle souhaite également lancer sa plateforme en Turquie et en Grèce au premier semestre 2021. D'ici la fin de l'année, elle a pour objectif d'être présente dans au moins 15 pays européens et souhaite recruter de nouveaux tuteurs.

GoStudent va également se servir de ces fonds pour perfectionner ses services et recruter de nouvelles personnes afin d'agrandir son équipe de 300 collaborateurs répartis entre ses sept bureaux, à Vienne, Lyon, Londres, Madrid, Düsseldorf, Berlin et Milan. De nouveaux bureaux à Athènes, Istanbul et Amsterdam seront également ouverts au deuxième trimestre 2021.

Moderniser le tutorat en ligne
Fondé en 2016, GoStudent a conçu une plateforme de tutorat en ligne dédiée aux écoliers de 6 à 19 ans. Son objectif : "remplacer le tutorat traditionnel (souvent impopulaire) par un enseignement en ligne innovant". Les matières sont enseignées par des étudiants et des enseignants sélectionnés grâce à une grille de critères. Les mathématiques, le français et l'anglais sont les trois matières les plus enseignées sur la plateforme. 

Les cours particuliers ou en groupe d'une cinquantaine de minutes sont dispensés en visioconférence et peuvent être réservés à la dernière minute, promet l'entreprise autrichienne. Plus de 250 000 sessions de tutorat sont réservées chaque mois. 

Un record en Europe
Il s'agit de la levée de fonds européenne la plus importante sur le secteur K12 (enseignement primaire et secondaire) des EdTech. En effet, d'après une étude réalisée par le fonds d'investissement Educapital, la moyenne des levées réalisées sur ce marché en 2020 est évaluée à 9 millions d'euros. 

Mais la Chine et les Etats-Unis restent toujours largement devant. Ces deux pays comptent la majorité des licornes dans ce secteur porté par la pandémie de Covid-19, Yuanfudao en tête avec une valorisation de 15,5 milliards de dollars. En décembre dernier, la start-up chinoise Zuoyebang avait levé la somme record d'1,6 milliard de dollars. Alibaba et SoftBank avait participé à l'opération.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.