Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le stade Vélodrome devient la première enceinte sportive française à expérimenter des cas d'usage 5G

Vidéo Lors de son Orange Business Tour, l’opérateur télécom a annoncé ce jeudi 7 novembre 2019 qu’il va déployer une antenne 5G expérimentale dans le stade Vélodrome de Marseille. Des cas d’usage visant à améliorer l’expérience supporter y seront mis au banc d’essai.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le stade Vélodrome devient la première enceinte sportive française à expérimenter des cas d'usage 5G
Le stade Vélodrome devient la première enceinte sportive française à expérimenter des cas d'usage 5G © Pixabay / Noel_Bauza

Il était déjà très bien couvert en fibre. Le stade Vélodrome va également offrir une connexion 5G via l’installation d’une antenne expérimentale par Orange, qui jouit depuis 2016 d’un contrat de naming avec l’enceinte sportive de l’Olympique de Marseille (OM). L’opérateur télécoms a avancé jeudi 7 novembre 2019 vouloir "co-innover" avec le club de football pour élaborer de nouveaux cas d’usage, qui devront optimiser aussi bien l’expérience supporter que la gestion du lieu.

 

COUP D'ENVOI LE 10 NOVEMBRE

Les spectateurs profiteront de la nouvelle norme de téléphonie mobile dès dimanche 10 novembre, à l’occasion de l’Olympico – la traditionnelle rencontre entre l’OM et l’Olympique lyonnais. Ils devraient pouvoir visionner le match à hauteur de pelouse via une immersion permise par la réalité virtuelle. "Cette connectivité très haut débit permet d’acheminer le flux vidéo en live, à 360° et en qualité 8K, grâce à deux caméras installées en bord de terrain", détaille l’opérateur télécoms.

 

C’est la start-up Augmented Acoustics, accélérée par Orange Fab France, qui fournira sa technologie dans le cadre d’un deuxième dispositif. Concrètement, les spectateurs pourront sélectionner une ou plusieurs sources audio différentes pour obtenir un rendu sonore personnalisé. "En les mixant, ils se focaliseront sur le bruit du coup de pied dans le ballon, l’ambiance dans les différentes tribunes, l’audiodescription ainsi que différents commentaires [dont celui directement fourni par l’OM, N.D.L.R.] au travers d’oreillettes sur des mobiles connectés à l’antenne 5G du stade", a illustré Orange.

 

D'AUTRES EXPéRIMENTATIONS EN EUROPE

En termes d’efficacité opérationnelle, l’Orange Vélodrome devrait également être gagnant. L’enceinte sportive pourra collecter des données issues de divers capteurs en temps réel. "L’IoT devrait lui permettre de faire des économies, d’optimiser son empreinte énergétique ainsi que son équation environnementale", selon l’opérateur télécoms. L’analyse des performances sportives, affinée par les objets connectés ces dernières années, pourrait aussi tirer parti d’une connectivité 5G à l’avenir.

 

 

Si le club marseillais se targue déjà d’offrir une expérience "unique en France", il se trompe quand il dit que celle-ci est "unique en Europe". En Espagne, Telefonica a démarré les expérimentations dès mars 2019 dans l’enceinte du FC Barcelone. En Allemagne, c’est la Volkswagen Arena de Wolfburg et Vodafone qui ont dégainé en premier avec des essais mêlant 5G et réalité augmentée fin septembre.

 

ORANGE, MARSEILLE ET LA 5G

La ville de Marseille est l’un des principaux sites d’expérimentation d’Orange en matière de 5G. Les opérations y ont démarré dès juillet 2018, et les premières transmissions de données réussies à travers ce réseau remontent à novembre de la même année. Si bien qu’en avril 2019, le président directeur-général de l’opérateur télécoms, Stéphane Richard, a filmé un entraînement de l’OM en direct depuis Paris via la 5G, à l’aide d’un drone piloté à partir d’un gant connecté. Orange dit avoir déployé quelque 70 antennes à date dans la cité phocéenne. L’entreprise devrait être, à l’attribution des fréquences par l’Arcep, contractuellement tenue de couvrir l’intégralité de la ville d’ici à fin 2020.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media