Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le Swave accueille son premier cru de fintechs responsables

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le Swave, nouvel incubateur de Paris&Co dédié aux fintechs, vient d'accueillir sa première promotion de start-up. Découvrez qui sont ces 19 premières jeunes pousses sélectionnées.

Le Swave accueille son premier cru de fintechs responsables
L'équipe de Swave, le nouvel incubateur dédié aux fintech basé à La Défense. © Swave

Le Swave fait sa rentrée. La nouvelle plate-forme d'innovation opérée par l'agence Paris&Co qui veut faire de Paris le moteur de la finance durable et responsable vient d'accueillir dans ses locaux sa première promotion de fintechs. Au total, une vingtaine de jeunes pousses vont bénéficier d'un accompagnement sur une durée d'un an, renouvelable deux fois. Elles opèrent dans des domaines différents, du paiement aux regetchs, en passant par les insurtechs et la finance verte.

 

Le machine learning au service de la réglementation

Parmi elles, la regtech taïwanaise Thinkcloud, spécialisée dans la reconnaissance faciale pour la signature électronique sur mobile. "La technologie a été développée à Taïwan et mise en place dans un hôpital asiatique. Elle compte aujourd'hui 300 000 utilisateurs, qui sont des patients de cet hôpital, mais cette technologie pourrait trouver d'autres applications notamment pour éviter la fraude à l'assurance", estime Edouard Plus, à la tête de l'incubateur.

 

Toujours dans le domaine des regtechs, on retrouve la start-up Neuroprofiler. Basée à Paris, Londres et Genève, la jeune pousse utilise les serious games et des techniques de machines learning pour améliorer le KYC, une contrainte réglementaire qui impose au conseiller financier de faire remplir un pénible questionnaire à son client pour établir son profil de risque.

 

Le paiement pour financer la transition énergétique

Un accompagnement international

Le Swave veut permettre à ses recrues de rayonner à l'international. La plate-forme d'innovation travaille actuellement à nouer des partenariats avec des incubateurs étrangers, dont Level39 à Londres. Le Swave échange également avec l'organisation NYCEDC aux Etats-Unis, qui souhaite développer des plates-formes d'innovation fintech et créer des passerelles avec l'Europe. Des discussions sont également engagées avec le hub fintech Lattice80 basé à Singapour.

 

Dans le secteur des paiements, la start-up Pledg propose des avances de trésorerie. Sa solution s'applique notamment lors d'achats entre amis, pour un voyage par exemple. "C'est souvent une seule personne qui prend les billets pour le groupe. Dans ce cas de figure, le vendeur a donc une faible connaissance de l'ensemble des clients et le porteur doit avancer les frais pour tout le monde. Avec Pledg, le porteur paye uniquement sa part et Pledg avance les fonds pour les autres membres du groupe. Ils ont alors 48h pour rembourser Pledg, sinon c'est le porteur qui est débité", détaille Edouard Plus.

 

La start-up Paygreen propose de son côté de financer la transition énergétique et écologique à travers l'acte de paiement. Elle utilise deux outils : le système de l'arrondi et la possibilité aux utilisateurs de marketplace d'évaluer l'empreinte carbone de leurs achats. La marketplace leur propose ensuite de compenser cette empreinte ou la compense elle-même.

 

Développer une education financière

Jenji s'attaque quant à elle aux notes de frais. La start-up a développé une application qui permet de prendre en photo une facture, une addition, et de la transférer directement au logiciel comptable de l'entreprise. "Cette approche peut très bien s'appliquer au domaine de l'assurance pour le dédommagement. Jenji n'avait pas conscience de cette niche", raconte Edouard Plus.

 

Citons aussi la start-up Xaalys qui propose d'éduquer les adolescents à la question de la gestion de l'argent à travers une application de gaming, en cours de développement. Sa fondatrice envisage de transformer le projet en néobanque dans un second temps.

 

35 fintechs d'ici la fin de l'année

"Nous avons été très sollicités par des structures étrangères. Nous allons donc mettre en place un comité de sélection ad hoc fin mars pour recruter cinq structures supplémentaires. Nous accompagnerons alors 25 fintechs. En septembre prochain, nous lancerons un appel à projets plus large. Nous espérons accompagner 35 structures d'ici la fin de l'année", conclut Edouard Plus.

 

Liste des 19 premières fintechs sélectionnées

  • A2iM
  • Avanseo
  • Blocs & Cie
  • C2 Capital
  • Datavaloris
  • IzyPay
  • Jenji
  • Neuroprofiler
  • Novalend
  • PayGreen
  • Pledg
  • Sheriff des économies
  • Smile IS
  • ThinkCloud
  • Trustpair
  • W(ea)lth
  • Xaalys
  • Ze Profile
  • Zelros

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale