Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le très haut débit mobile sert aussi à la sécurité publique

La filiale d'EADS spécialisée dans les systèmes de sécurité et de défense, Cassidian, a inauguré avec le ministère de l'Intérieur la toute première solution mobile très haut débit destinée à la sécurité publique.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le très haut débit mobile sert aussi à la sécurité publique
Le très haut débit mobile sert aussi à la sécurité publique © Cassidian

Pour répondre au besoin croissant de transmission des données des forces de sécurité, les industriels du secteur se devaient de développer une solution utilisant le très haut débit et la nouvelle norme de téléphonie mobile LTE.

Cassidian vient de répondre aux attentes du ministère de l'Intérieur en réalisant le 2 avril la première démonstration au monde de services mobiles haut débit destinés aux réseaux Tetrapol (norme de radiocommunication numérique utilisée par les forces de sécurité) utilisant la technologie 4G LTE dans une plage fréquentielle de 400 MHz, selon un communiqué.

La conférence SNUC (Secure communications Network operators and Users Conference) organisée à Cannes par Cassidian a permis une démonstration en temps réel de cette nouvelle technologie au service des forces de sécurité, notamment grâce à une vidéo retransmise en temps réel entre un véhicule équipé d'une caméra et un centre de commande et contrôle situé à Tours et utilisant un réseau LTE 400 MHz.

Des tests opérationnels "très satisfaisants" pour Cassidian, qui ont "démontré qu'il était possible (...) de profiter des sites existants en utilisant les bandes de fréquence voisines pour intégrer à moindre coût de nouvelles capacités mobiles haut débit 4G aux réseaux Tetrapol existants, sans perturber leur exploitation".

"Ce n'est un secret pour personne que nos clients (...) connaissent un besoin croissant en capacité de transmission de données (...) Cassidian investit dans les technologies de communication destinées aux missions critiques à venir, telles que la technologie IP et le haut débit", a commenté Eric Davalo, directeur du portefeuille et des autorités technologiques de l'entité Security Solutions de Cassidian.

"Nous étudions l'avenir de notre réseau sécurisé et cette solution reposant sur la plage fréquentielle 400 MHz montre un chemin vers sa modernisation en pérennisant nos infrastructures", a pour sa part souligné Pierre-Philippe Lidureau, directeur du programme INPT au ministère de l'Intérieur.

Elodie Vallerey

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.