Le véhicule autonome bientôt sur les routes de quatre villes britanniques

Dès le 1er janvier 2015, Bristol, Coventry, Greenwich et Milton Keynes testeront les véhicules autonomes sur leurs routes. General Motors, Ford, Jaguar LandRover, des universités et des laboratoires britanniques participeront à des expérimentations techniques et d’usage.

Partager
Le véhicule autonome bientôt sur les routes de quatre villes britanniques

A peine remis du réveillon du jour de l’an, les habitants de Bristol, Coventry, Greenwich et Milton Keynes pourraient bien se croire victime d’hallucinations. Le gouvernement britannique a en effet choisi leurs villes pour tester en conditions réelles, dans leurs rues, des véhicules autonomes dès le 1er janvier 2015.

Objectif : comprendre toutes les implications de l’introduction de ce type de véhicules dans la circulation, durant 18 à 36 mois. Le temps de passer de l’expérimentation à la mise en route. George Osbourne, nouveau chancelier de l’Echiquier, a validé un investissement de 10 millions de livres de sa commission Innovation UK que les entreprises parties prenantes complèteront.

Études d’impact

La ville de Bristol est chargée d’étudier l’impact sur la congestion du trafic, l’amélioration de la sécurité mais aussi la réaction du public à la technologie et ses implications pour l’assurance. Le projet sera mené par le Venturer Consortium, qui regroupe des industriels, des ingénieristes, l’université de la ville, un laboratoire de robotique, Axa, le Center for transport and society, etc. A Greenwich, quartier en pleine expansion de l’Est de Londres, c’est une plate-forme neutre de tests des technologies qui sera mise en place, ainsi qu’un simulateur de véhicule autonome destiné à observer les réactions des utilisateurs. Les acteurs concernés - le laboratoire de recherche sur le transport, General Motors et des associations automobiles - testeront aussi des navettes automatisées pour passagers, et des services de voituriers automatisés.

Enfin, Coventry et Milton Keynes partagent le programme UK Autodrive dans lequel collaborent Ford, Jaguar Land Rover et le cabinet de conseil en ingénierie Arup, entre autres. Ils testeront les véhicules autonomes sur la route mais aussi de petits véhicules autonomes (pod cars) pour les zones piétonnes. Une partie de ce projet concernera aussi les technologies nécessaires pour que la route et l’infrastructure accueille ces nouveaux véhicules.

Emmanuelle Delsol

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS