Le vendeur de meubles design Made.com en faillite

Un an après son introduction en Bourse, victime de la conjoncture et des difficultés logistiques en Asie, le site d'ameublement d'origine britannique met la clé sous la porte. Il n'a pas trouvé de repreneur et a échoué à trouver de nouveaux financements. 

Partager
Le vendeur de meubles design Made.com en faillite

Mise à jour le 2/11/2022 : Made.com a annoncé le 1er novembre son placement en liquidation judiciaire. La cotation du titre a été suspendue à la Bourse de Londres.

Article original. Le site britannique de conception et de vente de meubles design Made.com, qui avait levé 45 millions d'euros en 2018 et s'était développé dans huit pays européens dont la France, a annoncé le 26 octobre qu'il était au bord du dépôt de bilan. Les négociations avec d'éventuels repreneurs ont échoué, et le site a suspendu les nouvelles commandes.

La société, dirigée de 2017 jusqu'en février 2022 par le Français Philippe Chainieux, avait signalé il y a un mois qu'elle étudiait "différentes options stratégiques" pour faire face à l'épuisement de ses liquidités, causé par une chute des commandes en raison de l'inflation ; des problèmes logistiques en Asie, notamment au Vietnam, où sont fabriqués ses produits ; et la hausse des coûts de transport. Pour contrer les retards d'approvisionnement, la société avait constitué des stocks qu'elle n'a pas réussi à écouler lorsque la demande a ralenti.

Passage en Bourse éclair

Entre juin 2021 et juin 2022, ses réserves de liquidités avaient chuté de 143 millions de livres et la société devait 72 millions à ses créanciers. Fin septembre, le site envisageait de licencier 35% de ses effectifs, rapportait le Financial Times.

Made.com avait cherché à lever de nouveaux capitaux en Bourse, mais n'y était pas parvenue. Lors de son introduction à Londres en juin 2021, l'entreprise avait levé 100 millions de livres et atteint une capitalisation boursière de 775 millions de livres sterling, tombée aujourd'hui sous les 2 millions de livres.

Made.com a été fondé en 2010 par Ning Li et Brent Hoberman, également co-fondateur de Lastminute. L'entreprise avait réalisé un chiffre d'affaires de 434 millions de livres en 2021 et une perte avant impôt de 31 millions en 2021.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS