Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le VTC Bolt lève 600 millions d'euros pour étendre son service de livraison de courses

Levée de fonds Bolt, le service de VTC estonien, lève 600 millions d'euros. Un apport financier qui va l'aider à renforcer son service de livraison de courses en 15 minutes Bolt Market (non disponible en France) et à le déployer sur de nouveaux marchés. Un secteur émergent qui voit de nombreuses start-up essayer de se faire un nom.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le VTC Bolt lève 600 millions d'euros pour étendre son service de livraison de courses
Le VTC Bolt lève 600 millions d'euros pour étendre son service de livraison de courses © VitzmanPhotography

Le VTC estonien Bolt lève 600 millions d'euros. Une levée de fonds annoncée lundi 2 août 2021 qui a été menée auprès de nouveaux investisseurs comme Sequoia, Tekne et Ghisallo, et d'investisseurs historiques comme G Squared, D1 Capital et Naya. A l'occasion de ce tour de table, Bolt a été valorisé à plus de 4 milliards d'euros.

Développer Bolt Market
La start-up estonienne, qui diversifie son activité bien au-delà du service de VTC, a levé 250 millions d'euros au cours de l'année écoulée. La pandémie de Covid-19 a grandement bousculé son service historique et réduit son activité historique ainsi que ses services de vélos et trottinettes en libre-service. Toutefois, l'Estonien assure avoir atteint 75 millions de clients dans le monde et a entamé une diversification de ses activités.

La pépite a lancé un service de livraison de nourriture Bolt Food, un service de livraison de courses en 15 minutes Bolt Market et un service de location de voiture en libre-service Bolt Drive. Ces trois services ne sont pas accessibles en France bien que Bolt ait lancé Bolt Delivery pendant le premier confinement afin de mettre en relation des entreprises et des coursiers. "Nous construisons un avenir où l’achat d’un véhicule n’est plus une obligation et où l’utilisation des transports à la demande peut répondre aux déplacements des personnes quand elles en ont besoin", a commenté Markus Villig, PDG de Bolt, dans un communiqué.

Bolt explique entend utiliser ce nouvel apport financier pour renforcer son service Bolt Market et accélérer le développement de ses services de mobilité et de livraison existants. L'Estonien souhaite lancer Bolt Market dans une dizaine de pays européens au cours des prochains mois dont les pays baltes et l'Europe centrale, la Suède, le Portugal, la Croatie et la Roumanie. La concurrence est de plus en plus importante dans ce domaine et nombreuses sont les start-up à vouloir s'imposer dans ce secteur qui a connu un développement rapide en raison de la pandémie de Covid-19.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.