Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Leap Motion améliore sa technologie de reconnaissance gestuelle et passe son casque de réalité augmentée en open source

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Leap Motion continue d'améliorer sa technologie de reconnaissance gestuelle, en attendant que celle-ci atterrisse enfin dans un produit. En parallèle, l'entreprise a conçu un casque de réalité augmentée qu'elle a aussitôt publié en open source. Pour essayer d'inciter les constructeurs à s'en inspirer ?

Leap Motion améliore sa technologie de reconnaissance gestuelle et passe son casque de réalité augmentée en open source
Leap Motion améliore sa technologie de reconnaissance gestuelle et passe son casque de réalité augmentée en open source

La start-up Leap Motion, spécialiste de la reconnaissance des gestes, a fait l'annonce le 11 juin d'une mise à jour majeure pour son module Orion. Elle permet entre autres une meilleure fidélité et dextérité des doigts virtuels, un tracking beaucoup plus fin des mains et des doigts, des modèles de mains plus précis, une initialisation plus rapide et fiable... Le kit de développement mis à jour est disponible dès aujourd'hui.

 

L'entreprise a mis au point trois petites expériences pour faire la démonstration de ces nouvelles capacités : Paint, qui permet de peindre avec ses doigts ; Particles, qui simule une interaction avec des particules ; et Cat Explorer, dans laquelle l'utilisateur peut explorer l'anatomie d'un chat.

 

 

Un projet de casque de réalité augmentée open source

En parallèle, Leap Motion a récemment développé un casque de réalité augmentée à bas coût mais dont l'entreprise vante les spécifications. Baptisé Project North Star, il utilise un système d'affichage similaire à celui du casque Meta 2 et dispose d'un champ de vision de 100° et d'une résolution de 1600 x 1400 par oeil à une vitesse de rafraîchissement de 120 Hz. Plus surprenant, sa fabrication coûterait moins de 100 dollars pièce s'il était produit à grande échelle d'après la jeune pousse. Il est évidemment équipé de la technologie de tracking des mains de Leap Motion, à laquelle il sert de démonstrateur. Leap Motion a publié le projet en open source sur GitHub le 6 juin.

 

 

Beaucoup de prototypes mais pas d'utilisation dans un produit final

A noter que malgré tous ces projets, la technologie de Leap Motion n'a toujours pas été intégrée dans un produit commercial jusqu'ici, malgré un partenariat avec Qualcomm signé l'année dernière. La start-up, fondée en 2010, a sorti son capteur en 2012 comme une alternative au combo clavier/souris avant de pivoter vers la réalité virtuelle. Elle n'a principalement travaillé que sur la partie logicielle depuis, qui représente selon elle sa véritable valeur ajoutée.

 

Si elle est parvenue à lever 50 millions de dollars l'année dernière (portant le total des fonds levés à 90 millions de dollars), ce qui lui laisse une confortable marge de manoeuvre, il lui faudra néanmoins tôt ou tard commercialiser sa solution à grande échelle. La prochaine génération de casques de réalité virtuelle et augmentée, qui verra le jour en 2019 et 2020, représente une belle opportunité... Mais qu'il ne lui faudrait pas rater. A moins bien sûr qu'une grande entreprise comme Apple ne finisse par la racheter.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale