Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Paiement : Lemon Way lève 10 millions d’euros pour renforcer sa dimension européenne

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Levée de fonds Lemon Way, la fintech spécialiste du paiement sécurisé pour les places de marché en ligne, a annoncé lundi 16 juillet 2018 une levée de fonds 10 millions d’euros. Objectif : monter en puissance en Europe et atteindre les 2,6 milliards d’euros de flux traités en 2018.

Paiement : Lemon Way lève 10 millions d’euros pour renforcer sa dimension européenne
Paiement : Lemon Way lève 10 millions d’euros pour renforcer sa dimension européenne © Lemon Way

Après avoir autofinancé sa croissance pendant dix ans, Lemon Way vient de boucler un tour de table de 10 millions d’euros auprès de Breega et Speedinvest. Après l’approbation de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), les deux fonds prendront chacun plus de 10 % du capital de la jeune pousse et rejoindront son conseil de surveillance.


Fondée en 2007, Lemon Way collecte et sécurise les paiements des clients finaux des places de marché. Elle accompagne aujourd’hui 1400 places de marché en Europe et revendique avoir traité 1,4 milliard de flux fin 2017. L’ouverture de 5 millions de comptes de paiement (e-wallets) auprès de la clientèle des plateformes digitales, ce qui lui vaudrait  le titre première fintech française en nombre de clients.

 

Lemonway veut s’imposer au Royaume-Uni et en Allemagne

Avec cette levée de fonds, Lemon Way compte renforcer sa dimension européenne et atteindre les 3 milliards d’euros de flux traités, pour une rentabilité pérenne. La jeune pousse espère ainsi monter en puissance au Royaume-Uni, les acteurs du financement participatif générant déjà deux-tiers de son chiffre d’affaires actuel. Selon Damien Guermonprez, Président du conseil de surveillance de Lemonway, dans Les Echos : "Les principales plateformes britanniques réalisent déjà chacune 700 millions de flux, devenir leur partenaire nous permettrait de changer de dimension".

Mais Lemon Way voit plus grand et veut aussi s’imposer davantage en Allemagne. Pour cela, elle compte sur la mise à niveau des places de marché qui, pour une grande partie, ne respectent actuellement pas l‘obligation de faire appel à un acteur agréé pour collecter les fonds de leurs clients via un portefeuille électronique.

 

Devenir la référence des acteurs du financement participatif

La fintech assure actuellement la collecte pour 200 sites de financement participatif, dont Lendix et Wiseed, des Français qu’elle accompagne en Europe. Par ailleurs, un partenariat vient d’être signé avec le groupe Solocal, premier éditeur de sites internet en France, pour être sa solution de paiement intégrée. La société a également conclu des contrats avec d’autres grands comptes comme CNP Assurances, CCI Store, la Fédération française de football et la Fédération française de natation, pour la collecte des frais d’adhésion. Des banques comme le Crédit Mutuel CIC ou même La Banque Postale, travaillent désormais aussi avec la start-up.  "Notre solution technologique et ses services associe?s permettent aux banques de bénéficier d’un outil de gestion des comptes de paiement en temps réel très puissant", affirme Sébastien Burlet, Président exécutif et co-fondateur, dans un communiqué

 

Objectif : 2,6 milliards d’euros de flux  en 2018

Lemon Way souhaite d'ailleurs élargir son terrain de jeu aux grands comptes, et ce dans les prochains mois. L’objectif étant d’atteindre les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires, d’ici à quatre ans. Alors qu'elle emploie actuellement 80 personnes, la start-up prévoit d’en recruter une trentaine. La société table sur 2,6 milliards d’euros de flux cette année.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale