Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Lending Club valorisé 5,4 milliards de dollars suite à son introduction à la Bourse de Wall Street

Le spécialiste du crédit entre particuliers Lending Club, fondé en 2006 par un Français, a levé 870 millions de dollars pour son entrée à la Bourse de New York, le 11 décembre. La plate-forme de prêt a vendu 58 millions d'actions au prix unitaire de 15 dollars. A la fin de cette première journée, elle est valorisée 5,4 milliards de dollars.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Lending Club valorisé 5,4 milliards de dollars suite à son introduction à la Bourse de Wall Street
Lending Club valorisé 5,4 milliards de dollars suite à son introduction à la Bourse de Wall Street © Lending Club

Pari réussi pour le site de crédit entre particuliers Lending Club. Introduit le 11 décembre au New York Stock Exchange, il a vendu 58 millions d'actions. Une opération qui lui a permis de lever 870 millions de dollars. Son prix d'introduction avait été fixé à 15 dollars par action, au-dessus de la fourchette indicative de 12 à 14 dollars. L'action a ouvert à 24,75 dollars et a atteint à 25,44 dollars, avant de revenir à 23 dollars vers 16 heures (heure locale), en hausse de près de 54%.

La plate-forme de prêt, fondée et dirigée par l'ancien avocat d'affaires français Renaud Laplanche, existe depuis 2006. Elle est basée à l'Est de San Francisco, dans le quartier des start-up, où sont également installés le réseau social Twitter, le spécialiste des véhicules de transport avec chauffeur Uber ou encore le site de location de logements entre particuliers Airbnb.

Google soutient la start-up

La start-up est soutenue par des pointures. En mai 2013, Google a pris une participation dans l'entreprise. L'ancien secrétaire au Trésor américain, Lawrence Summers, siège à son conseil d'administration. Le durcissement des conditions des crédits bancaires, lié à la crise des subprimes de 2008, a porté le développement de ce prêteur alternatif. Entre janvier et septembre 2014, il a enregistré un chiffre d'affaires de 143 millions de dollars, deux fois supérieur à celui généré sur la même période l'année précédente. 

L'entreprise a dégagé une perte nette de 23,9 millions de dollars sur ces neuf mois, contre un bénéfice de 4,4 millions de dollars un an auparavant. Les fonds d'investissement Norwest Venture Partners, Foundation Capital LP, Morgenthaler Venture Partners et Canaan LP figurent au tour de table de la start-up. Elle veut utiliser les capitaux levés lors de son entrée en Bourse pour réduire son endettement et financer sa croissance.

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale