Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Lenovo joue son va-tout avec son smartphone à réalité augmentée Phab2 Pro

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

A la peine dans les mobiles, Lenovo lance Phab2 Pro, premier smartphone à embarquer la technologie de réalité augmentée Tango de Google. Une innovation prometteuse en nouvelles applications. Mais pas sûr qu’elle suffise à relancer le constructeur chinois.

Lenovo joue son va-tout avec son smartphone à réalité augmentée Phab2 Pro
Phab2 Pro, un smartphone qui reconnait votre environnement

Imaginez votre smartphone suffisamment "intelligent" pour comprendre et capter votre environnement : la topologie de la pièce où vous êtes, l’emplacement des meubles ou la présence d’autres personnes. Avec le Phab2 Pro lancé par Lenovo lors de son évènement Tech World le 9 juin 2016 à San Francisco, tout ceci devient possible. Il est le premier smartphone du marché à embarquer la technologie de réalité augmentée Tango de Google.

 

Des fonctions de cartographie

Avec leur puce GPS et leur fonction de triangulation des émetteurs de réseaux mobiles, les smartphones se contentaient jusqu’ici de fournir leur position. Avec sa caméra 3D d’Infineon Technologies et les logiciels Tango de Google, le Phab2 Pro présente des capacités de mesures spatiales et de détection d’objets aux alentours, ouvrant la voie à des applications de cartographie 3D à l’intérieur des logements, des bureaux et du bâtiment. Une fonction inédite susceptible de bouleverser les usages dans le commerce, la décoration intérieure, l’éducation ou encore les loisirs.

 

Un vendeur de meubles ou d’électroménager peut ainsi télécharger les modèles virtuels des produits sur le smartphone pour montrer au client comment ils s’insèrent dans les pièces de son logement. C’est le sens de l’application Vision proposée déjà par le constructeur allemand d’électronique grand public Lowe. Le Phab2 Pro sera commercialisé en septembre 2016 au prix de 499 dollars. Deux modèles plus abordables, le Phab2 et le Phab2 Plus, seront proposés aux prix respectifs de 199 et 299 dollars.

 

IDC sceptique sur le marché

Le projet Tango existe depuis 3 ans chez Google. A la peine dans les mobiles, Lenovo frappe un grand coup en étant le premier constructeur de mobiles à le concrétiser. Une innovation qui va clairement le différentier sur le marché. Mais va-t-elle le relancer ? Ramos Llamas, analyste chez IDC, reste sceptique. "La technologie Tango de cartographie des pièces à l’intérieur du bâtiment reste probablement une fonction encore trop abstraite pour entrer dans des usages de masse", confie-t-il au journal The Japan Times.

 

 

Lenovo a connu en 2015 une année noire avec la chute de ses ventes de smartphones à 74 millions de pièces, contre 92 millions en 2014, et une perte d’exploitation de 760 millions de dollars dans l’activité dominée par les mobiles (tablettes, smartphones, télévisions et objets connectés). Et l’année 2016 s’annonce mauvaise avec des livraisons en baisse de 26% à 55 millions d’unités, selon les prévisions d’IC Insights.

 

Le constructeur chinois, qui occupait la troisième marche du podium lors du rachat de Motorola Mobility à Google en 2014, risque de tomber à la 9e place en 2016, dépassé non seulement par Huawei, le nouveau N°3 mondial, mais aussi par Oppo, Xiaomi, Vivo, LG et ZTE. Il s’éloigne toujours plus de son objectif de départ de détrôner les deux leaders du marché : Samsung et Apple.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale