Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Leonard (Vinci) dévoile les start-up rejoignant ses programmes Seed et Catalyst

19 start-up rejoignent les programmes d'accompagnement Seed et Catalyst mis en place par Leonard, la structure de veille, prospective et open innovation du groupe Vinci.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Leonard (Vinci) dévoile les start-up rejoignant ses programmes Seed et Catalyst
Leonard (Vinci) dévoile les start-up rejoignant ses programmes Seed et Catalyst © Leonard

Leonard, la structure de veille, de prospective et d'open innovation du groupe Vinci, dévoile ce 4 janvier 2021 la liste des jeunes pousses qui forment la nouvelle promotion de ses programmes Seed, Catalyst et IA. "Comme l'année dernière, celles-ci proposent des solutions dans le domaine de la transition environnementale, la sécurité, la productivité ou encore la compétitivité dans les secteurs d'activités de Vinci", relate Guillaume Bazouin, responsable des programmes Seed et Catalyst, à L'Usine Digitale.

Seed, un accompagnement des très jeunes pousses
Ces programmes ont des fonctions différentes. "Pour Seed, l'objectif est que les start-up arrivent à lever de l'argent auprès d'investisseurs privés à la suite de leur accompagnement", explique Guillaume Bazouin. Ce sont de très jeunes pousses qui sont sélectionnées et les équipes de Vinci peuvent notamment les aider à définir leur offre. Ces entreprises bénéficient d'un accompagnement à hauteur de 60 000 euros, dont 30 000 sont fournis en cash en échange d'une participation dans la start-up.

Pour la précédente promotion de Seed, "le processus de levée de fonds est encore en cours pour quatre jeunes pousses et la cinquième ne souhaite pas se diriger vers ce type d'investissement", détaille-t-il. Build2B, qui développe une marketplace des travailleurs freelance dans les secteurs du BTP et de l'immobilier, intéresse déjà plusieurs directions de Vinci France et devrait finaliser sa levée de fonds prochainement. Pour 2021, la taille de la promotion de Seed est doublée avec neuf start-up sélectionnées sur plus de 150 candidatures reçues.

Catalyst, un programme pour déployer les solutions
Pour Catalyst, l'objectif pour les entreprises est de créer une collaboration avec le groupe Vinci afin de déployer leurs solutions. Sur la promotion précédente, "la start-up AOS (Appels d'Offres Simplifiés) s'est bien déployée au sein de Vinci", rapporte Guillaume Bazouin. HoloBuilder, start-up californienne dont la solution de visualisation immersive de la progression des chantiers de construction est en cours de déploiement, semble aussi avoir séduit les équipes.

Toutefois, la pandémie de Covid-19 a ralenti – voire stoppé – la mise en place de certains pilotes. Par exemple, Kenzen n'a pas encore pu déployer sa solution IoT qui vise à prévenir les troubles liés à la chaleur et aux efforts excessifs sur les chantiers. De même, la solution de CivDrone, qui vise à utiliser des drones dans la phase en amont des constructions, n'a pas encore été utilisée.

Pour cette année, afin d'améliorer ce programme, les équipes de Leonard ont décidé de travailler plus en amont sur les marques d'intérêts pour les différentes divisions du groupe Vinci. Le but étant de trouver des start-up dont la solution séduisent plusieurs collaborateurs afin de multiplier les cas d'usages. Une dizaine de jeunes pousses ont été sélectionnées.

Les 9 jeunes pousse rejoignant Seed

  • PaintUp : la start-up robotise les tâches pénibles et dangereuses liées au traitement de façade. Les premières applications commercialisées sont le nettoyage et la peinture jusqu'à 30 mètres de hauteur.
  • OROK : la jeune pousse propose des solutions d’automatisation des opérations sur le tarmac des aéroports grâce à un système complet composé d’une flotte de véhicules autonomes et d’un serveur de supervision.
  • SustainEcho : la pépite accompagne les organisations et les projets qui souhaitent engager ou renforcer leur démarche environnementale en proposant une solution d’automatisation du bilan carbone.
  • Tellux : développe des solutions d'analyse et de détection rapide de la pollution dans les sols et sédiments par imagerie hyper-spectrale.
  • Roomies : la start-up développe une plateforme SaaS de collaboration et gestion de projet à destination des architectes.
  • Caeli Energie : la jeune pousse est spécialisée dans la conception et la fabrication de climatiseurs à forte efficacité énergétique et à très faible empreinte carbone pour les bâtiments résidentiel et petit tertiaire.
  • Rockease : développe une plateforme en ligne permettant de trouver la meilleure offre, de commander et de gérer la livraison de granulats sur chantier.
  • Lokimo : analyse et centralise des millions de données grâce à l'intelligence artificielle, afin d'aider les professionnels de l'immobilier à identifier rapidement des zones à haut potentiel.
  • Neoratech : développe des équipements de protection individuelle connectés pour les techniciens intervenant sur les réseaux électriques.

Les 10 start-up rejoignant Catalyst

  • AI Clearing (Pologne) : Ai Clearing développe une plateforme de suivi d’avancement de travaux d’infrastructure, basée sur des données géospatiales et alimentée par l’intelligence artificielle.
  • Voyage Control (Royaume-Uni) : Voyage Control est une solution logicielle destinée à améliorer la logistique de la construction et la gestion de la chaîne d'approvisionnement, permettant de rationaliser les processus, de renforcer la sécurité et de protéger l'environnement.
  • vHive (Israel) : vHive est une solution logicielle qui permet aux entreprises de déployer des essaims de drones autonomes pour numériser leurs actifs et leurs opérations sur le terrain, notamment pour l’inspection des tours télécoms, des grues, de façades et plus largement de tout type de construction ou d’ouvrage d’art.
  • Eave (Royaume-Uni) : Eave a développé un système complet de protection auditive pour les travailleurs de la construction, composé de protecteurs auditifs intelligents, qui favorisent la conscience de leur environnement immédiat, et d'une plateforme en ligne pour surveiller les niveaux de bruit du chantier et l'exposition individuelle des travailleurs.
  • Carbon Upcycling Technologies (Canada) : Carbon Upcycling Technologies développe une technologie d'utilisation du carbone qui permet de créer des additifs innovants pour le béton à partir des émissions de gaz CO2.
  • Viibe (France) : ViiBE est une technologie d'assistance audio/vidéo sans téléchargement dédiée aux centres de support technique assurant un diagnostic expert à distance.
  • Infogrid (Royaume-Uni) : Infogrid combine les plus petits capteurs IoT du monde et la puissance de l’intelligence artificielle pour optimiser et automatiser la gestion des bâtiments, offrant un gain de temps, d’argent, de protection de l'environnement, tout en améliorant la sécurité.
  • nPlan (Royaume-Uni) : nPlan aide les entrepreneurs à identifier, prévenir et anticiper les retards dans les grands projets de construction en s’appuyant sur l’analyse de plus de 500 000 plannings de construction. La solution permet ainsi d’identifier les risques de retard sur les projets pendant l'appel d'offres et l'exécution, en formulant des recommandations pour les livrer dans les délais.
  • Utilis (Israel) : Utilis offre des solutions d'évaluation et de surveillance des infrastructures, basées sur l'analyse satellite L-band SAR., plus spécifiquement dans les secteurs de l’approvisionnement en eau et des infrastructures de transport.
  • Omniflow (Portugal) : Omniflow est un lampadaire intelligent alimenté par l'énergie éolienne et solaire, qui propose des solutions durables pour les villes intelligentes, alimentant des services à forte valeur ajoutée tels que des cellules 5G, des caméras de sécurité ou des capteurs IoT.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.