Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les 11 start-up et sociétés sélectionnées par Bpifrance et Business France pour Impact China 2021

Malgré la pandémie de Covid-19, Bpifrance et Business France lancent une nouvelle édition du programme Impact China. 11 start-up et sociétés seront accompagnées pour accélérer leur déploiement en Chine. Cela passe par des bootcamps, des recommandations et des rendez-vous. Le tout réalisé de façon 100% numérique.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les 11 start-up et sociétés sélectionnées par Bpifrance et Business France pour Impact China 2021
Les 11 start-up et sociétés sélectionnées par Bpifrance et Business France pour Impact China 2021 © Brian Matangelo/Unsplash

11 start-up et sociétés sont sélectionnées dans le cadre du programme Impact China 2021 mené par Bpifrance et Business France. Objectif : accélérer leur déploiement en Chine. Le nom des participants et les précisions sur le programme d'accompagnement ont été dévoilés lundi 19 juillet 2021. La Tech et la Cleantech sont à l'honneur de cette nouvelle édition.

Une édition 100% numérique
Le but est d'aider les jeunes pousses à mieux identifier les opportunités commerciales en Chine puis de les confirmer, notamment par des rendez-vous. Le programme a été repensé pour cette cinquième année d'existence en raison du contexte sanitaire. Pour commencer, cette édition 2021 est 100% numérique. Une obligation tenant aux contraintes d'accès au territoire chinois. Et elle se veut également plus modulaire "pour répondre encore mieux aux caractéristiques et ambitions de chacune des entreprises accompagnées", explique Bpifrance.

Un premier bootcamp a eu lieu afin de sensibiliser les jeunes pousses "aux enjeux de propriété industrielle, à l’inter-culturalité, aux questions juridiques, aux outils de communication propres au marché chinois ou encore aux spécificités en matière de gestion des ressources humaines". Par la suite, les start-up pourront tester leur stratégie de développement grâce à l'obtention de rendez-vous avec des prospects préalablement identifiés.

"Le programme Impact a été conçu pour permettre aux entreprises de répondre aux défis du marché chinois et d’accélérer leur développement sur ce marché à fort potentiel, via cette année un programme digitalisé pour répondre aux défis de la situation sanitaire", a commenté Eric Morand directeur du département Tech & Services de Business France, dans un communiqué. De façon globale, depuis le lancement de ce programme, 60% des start-up concernées se sont implantées en Chine moins de 6 mois après leur participation.

Les 11 start-up sélectionnées

  • Médical World : la plateforme d'e-learning s’adresse aux instituts de formation médicale et paramédicale et aux groupements hospitaliers pour que les étudiants et les équipes maîtrisent l’anglais dans leur activité.
  • CopSonic & Chitec (en Asie) : développe une technologie de communication en proximité, autorisant l’échange d’informations sécurisées par ultrasons via les haut-parleurs et microphones de tous les appareils électroniques (PCs/Notebooks, tablettes, smartphones, assistants vocaux, kiosques et Smart TVs). Cette solution se veut être complémentaire ou alternative à celles des QRCode, NFC, BLE, ou à la biométrie.
  • Eco-Tech Ceram : la société d’ingénierie en écologie industrielle a notamment conçu un accumulateur de chaleur, l’Eco-Stock, qui permet de capter, stocker et valoriser la chaleur fatale à haute température en la restituant sous forme d’air chaud, d’eau chaude, voire de la transformer en froid ou électricité.
  • Gaussin : la société d'ingénierie conçoit, assemble et vend des produits et services innovants dans le domaine du transport et de la logistique
  • Geode : crée, développe et publie des applications mobiles de divertissement, centrées sur l’univers des pierres précieuses et de la joaillerie comme Cœur de Gem et Dazzly.
  • Hinfact : la start-up soutient les équipementiers, les compagnies aériennes et les centres de formation des pilotes avec une suite logicielle unique fournissant des données objectivées sur les facteurs humains pour la formation, la conception et la certification des pilotes.
  • IoTize : la société propose aux fabricants une solution globale et clé en main pour obtenir une fonctionnalité permettant de piloter les systèmes électroniques depuis un téléphone mobile grâce à des interfaces sans fil (NFC, Bluetooth, Wi-Fi, LoRa, etc.).
  • Krono-Safe : l'éditeur de logiciel français est spécialisé dans la conception et la validation des systèmes embarqués temps réel critiques complexes.
  • mirSense : la start-up est spécialisée dans les solutions basées sur les lasers QCL (Quantum Cascade Laser) destinées aux marchés de la défense et de l'industrie/environnement.
  • Nexedi : spécialité dans l'édition de logiciels libres pour le marché des entreprises (ERP, Cloud, Big Data, vRAN). Par exemple, son logiciel Rapid.Space propose des serveurs virtuels à haute performance, un CDN cross-border, un data hub as a service pour l'Industrie 4.0 et du vRAN 5G pour les réseaux privés mobiles.
  • Spin-Ion Technologies : développe un procédé de fabrication qui permet de décupler la densité de stockage des mémoires numériques et réduire leur consommation électrique, le tout dans un souci d'écoresponsabilité.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.