Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Les 20 de l'insurtech] Fundvisory déploie son robo-advisor en marque blanche

Fundvisory a développé un robo-advisor dédié aux banques et aux assurances. Huit acteurs institutionnels ont opté pour cette technologie et environ 150 conseillers financiers l'utilisent. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Fundvisory déploie son robo-advisor en marque blanche
[Les 20 de l'insurtech] Fundvisory déploie son robo-advisor en marque blanche © Fundvisory

Fondée en octobre 2015, la start-up Fundvisory a développé un robo-advisor. Sa distinction par rapport aux autres solutions existantes ? "Nous proposons un robo-advisor nativement B2B2C", répond Nicolas Gonzalez, CEO et fondateur de la jeune pousse. La solution ne s'adresse donc pas directement aux utilisateurs finaux, mais aux institutions financières, "ce qui nous a permis de nous concentrer sur la technologie et non sur l'acquisition client", souligne l'entrepreneur.

 

Concrètement, la solution s'articule autour de plusieurs API modulaires qui permettent d'améliorer la connaissance du profil du client (grâce à des algorithmes de machine learning), la construction automatique d'un portefeuille personnalisé et de proposer des outils de simulation ou de reporting. La solution automatisée et paramétrable s'adresse aux conseillers financiers, aux banques de détail et aux assureurs en ligne.  Nicolas Gonzalez tient à le préciser : "Le but n'est pas de remplacer le conseiller financier. Notre solution est justement un outil d'aide à la décision et de benchmark pour le conseiller".

 

Huit clients institutionnels

  • Catégorie : services aux assurances et courtiers
  • Date de création : octobre 2015
  • Localisation : Paris
  • Nombre de collaborateurs : une dizaine
  • Chiffre d'affaires : NC
  • Fonds levés : 300 000 euros auprès de business angels
  • Références clients : Aviva et Epargne Actuelle

 

Aujourd'hui, Fundvisory compte huit clients institutionnels, dont le groupe d'assurance Aviva et la plate-forme de courtage Epargne Actuelle, spécialisée dans la distribution de contrats d'assurance vie. Environ 150 conseillers utilisent la plate-forme technologique de Fundvisory et celle-ci touche une centaine de milliers de clients finaux (certaines institutions ayant choisi de la rendre accessible à leurs clients)

 

Fundvisory se rémunère sous le modèle de licence et ne communique pas encore sur son chiffre d'affaires. "Dans les mois à venir, nous allons nous concentrer sur la standardisation de nos outils et l'implémentation de deux projets de recherche avancée autour de la donnée", indique Nicolas Gonzalez.  

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale