Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Les 20 de l'insurtech] Shift Technology chasse les fraudes à l'assurance

Shift Technology a développé une solution qui permet d'automatiser la lutte contre la fraude à l'assurance. Sa technologie est utilisée par plus de 45 assureurs dans le monde.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Shift Technology chasse les fraudes à l'assurance
[Les 20 de l'insurtech] Shift Technology chasse les fraudes à l'assurance © Shift Technology

Fondée fin 2014, la start-up Shift Technology s'est spécialisée dans la lutte contre la fraude à l'assurance. Elle est née d'un constat : le taux de détection des déclarations frauduleuses ne s'élève qu'à 15%. A l'échelle mondiale, la fraude aux assurances santé, incendie, accident et risque divers (IARD) représenterait ainsi plusieurs milliards d'euros de pertes.

 

Pour gagner en performance, la jeune pousse a développé un moteur d'intelligence artificielle qui couple apprentissage automatique et théorie des graphes. La solution permet non seulement de détecter de nouveaux cas de fraudes, comme des réseaux en bandes organisées, mais aussi de les détecter plus rapidement et d'être plus efficace. "Sur 100 alertes que nous envoyons, 75% sont vraiment suspectes", explique Jeremy Jawish, l'un des cofondateurs. Selon l'entrepreneur, la performance des autres outils du marché oscillerait seulement entre 30 et 35%.

 

45 assureurs clients

  • Catégorie : Solutions technologiques dédiées aux assurances
  • Date de création : Fin 2014
  • Localisation : bureaux à Paris, Singapour, Hong Kong, Zurich, Londres, Madrid et bientôt New York et Tokyo.
  • Nombre de salariés : une centaine de collaborateurs
  • Chiffre d'affaires : NC
  • Fonds levés : 34 millions d'euros
  • Références clients : NC

 

L'outil est utilisé pour les assurances automobile, habitation, santé, voyage et assistance. Plus de 100 millions de déclarations de sinistre automobile, habitation et risques divers et 300 millions de déclarations en santé ont déjà été analysées par cette technologie française. La start-up ne dévoile aucun nom mais assure travailler avec 45 assureurs à travers le monde. Plus de la moitié de son chiffre d'affaires (dont le montant reste également confidentiel) s'effectue d'ailleurs à l'international.

 

Shift Technology a finalisé une levée de fonds de 28 millions de dollars (environ 24 millions d'euros) en octobre 2017. Cette augmentation de capital doit lui permettre d'accélérer son développement à l'international et de décliner sa technologie pour la prévoyance et l'assurance vie. La start-up entend développer des algorithmes pour automatiser d'autres tâches manuelles. La pépite tricolore figure pour la deuxième année consécutive dans le classement de CB Insights des 100 start-up de l'IA qui bousculent les industries. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media