Les 3 conseils de Peter Thiel, co-fondateur de Paypal, pour créer une start-up à succès

Peter Thiel, le co-fondateur de Paypal, apprend aux start-up à se démarquer en prenant le contre-pied de ce qui leur est enseigné habituellement. Voici trois de ses conseils clés.

Partager
Les 3 conseils de Peter Thiel, co-fondateur de Paypal, pour créer une start-up à succès

Le fameux cours sur les start-up, gratuit et en ligne, lancé par le fondateur de l'accélérateur de start-up Y Combinator en partenariat avec Stanford, a invité Peter Thiel afin de conseiller les entrepreneurs en herbe. Le co-fondateur de Paypal et investisseur phare de Facebook a dispensé une heure de cours, dont voici les trois leçons essentielles.

1 - Créer un monopole

Peter Thiel conseille avant tout aux entrepreneurs de ne pas se noyer dans un marché initial trop vaste. "Commencez petit et créez un monopole. Il est plus facile de dominer un petit marché qu'un grand." Il s'agit de prendre d'assaut une niche et d'étendre ensuite sa domination en "cercles concentriques".

Peter Thiel prend l'exemple de la restauration, un marché immense où il est très difficile de se différencier et de survivre. Au contraire, "presque toutes les entreprises à succès de la Silicon Valley ont commencé avec un petit marché avant de s'étendre". Il prend l'exemple d'Amazon, qui a démarré avec des livres avant de s'étendre à toutes les catégories de e-commerce. Paypal a commencé seulement avec les meilleurs vendeurs sur le site eBay, avant de s'ouvrir à d'autres.

Le marché initial de Facebook se concentrait sur 10 000 personnes à l'université d'Harvard, et connecte aujourd'hui plus de 500 millions de personnes dans le monde. "Ce conseil va à l'encontre de ce qui est habituellement enseigné", estime Peter Thiel. L'investisseur est en effet célèbre pour ses conseils à contre-courant et sa pensée atypique. La plupart de ses exemples ont pu être au départ considérées comme des échecs potentiels en raison de leur petite taille de marché initiale, mais c'est ce qui a contribué à leur réussite.

2 - Créer un produit dix fois meilleurs que Les autres

Cela paraît évident, mais Peter Thiel ne parle pas de réaliser une avancée technologique incroyable, simplement de créer un produit qui est 10 fois meilleur que ce qui existait avant. Il faut améliorer un service de manière significative. Le co-fondateur de Paypal prend à nouveau l'exemple d'Amazon, qui avait au départ 10 fois plus de livres disponibles que ses concurrents.

Le produit n'était pas une prouesse technologique, mais le service rendu était largement supérieur à ce qui existait sur le marché. De même Paypal a permis aux utilisateurs de payer 10 fois plus rapidement sur internet que ce qui était possible sur eBay.

3 - La compétition, c'est pour les perdants

Peter Thiel est à nouveau allé à contre-courant en insistant sur l'inefficacité de la compétition. Selon lui, seuls les perdants se définissent par leur concurrence. En se concentrant sur la compétition, les entreprises perdent de vue leur mission. Etre compétitif, c'est un moyen pour les êtres humains de se rassurer et de se donner une raison d'être, estime-t-il. Mais suivre la foule est le meilleur moyen de se fourvoyer, selon lui.

C'est pourquoi le schéma de la compétition entraîne certaines erreurs. Il pousse à aller là où vont les concurrents. Les entrepreneurs ne doivent donc pas se concentrer sur un petit objectif, comme battre la start-up voisine, mais sur la question plus vaste de comment créer de la valeur. En effet, plus les différences entre produits sont faibles, plus la compétition sera féroce pour parvenir à se différencier. Une perte de temps, selon le co-fondateur de Paypal. Entrepreneurs, à vous de jouer !

Nora Poggi

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS