Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les 4 compétences clefs pour être à l’aise avec le digital

Pour Alexia De Lussy, chef de projet Unow, le numérique a modelé une nouvelle culture, en constante mutation. En entreprise, les collaborateurs ont du développer de nouvelles compétences individuelles (gestion du temps, maitrise de son identité numérique,…) et collectives (logique collaborative pour gérer les projets,…) pour "s’en sortir" dans ce nouvel écosystème de l’entreprise désormais dite numérique. Des compétences qui n'ont rien d'inné. Or ce qui n’est pas inné doit s’acquérir... par la formation.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les 4 compétences clefs pour être à l’aise avec le digital
Les 4 compétences clefs pour être à l’aise avec le digital © Flickr cc

Si aujourd’hui, il est encore difficile de donner une définition claire du "digital", il n’en demeure pas moins que le terme recouvre une technologie qui, en transformant considérablement les usages, a modelé une nouvelle culture, aujourd’hui en constante mutation. Très rapidement, en entreprise, les collaborateurs ont ainsi du développer de nouvelles compétences individuelles (gestion du temps, maitrise de son identité numérique,…) et collectives (logique collaborative pour gérer les projets,…) pour "s’en sortir" dans ce nouvel écosystème de l’entreprise désormais dite numérique.

 

Nous aurions tort cependant de penser que ces compétences sont innées ! Au contraire, il demeure indispensable de s’assurer que l’ensemble des collaborateurs en maîtrise le B.A.ba afin d’infuser, au sein de l’entreprise toute entière, une véritable "culture digitale"…

 

Ce qui n’est pas inné doit s’acquérir, et la formation reste l’une des clés en entreprise. Savoir trier l’information, gérer son hyper-connexion, maîtriser sa présence en ligne et protéger ses données personnelles sont ainsi les 4 compétences indispensable à tout collaborateur, désormais 2.0.

 

1 - Savoir trier l’information pour la prioriser

La démocratisation d’Internet a entraîné un profond changement dans l’accès à l’information.  L’infobésité dépassant notre capacité de traitement, il est important que les collaborateurs apprennent à faire le tri et à prioriser l’ensemble de ces sollicitations qu’il s’agisse de mails, de téléphone ou encore de notifications,... afin de temporiser chaque tâche et se concentrer sur celles en cours. Cela requiert de véritables compétences en gestion du temps 2.0 !

 

2 - Gérer son hyperconnexion pour tenir la distance

La culture de l’immédiateté, liée au fait que nous soyons presque tous équipés de smartphone que nous gardons bien souvent à portée de main, implique une hyperconnexion dont nous sommes souvent victimes. En 2014, selon le cabinet Technologia, 3,2 millions d’actifs étaient en risque élevé de burn-out[1]. En effet, le numérique et les nombreux supports de connexion ont intégré tellement rapidement notre quotidien que le risque de l’hyperconnexion n’a été envisagé que lorsque les symptômes sont apparus. Il est donc aujourd’hui nécessaire d’apprendre à garder la main sur sa connexion au monde du travail afin de conserver un équilibre vie pro/vie perso raisonné et sain.

 

3 - Apprendre à maîtriser sa présence en ligne

Tout le monde dispose aujourd’hui d’une présence en ligne, ne relevant pas systématiquement d’un choix délibéré (profil et adresse mail professionnelle sur le site de l’entreprise, mentions du nom sur des documents sortants,...). Aussi, nier sa présence en ligne c’est être en négation totale d’un écosystème aux enjeux fondamentaux. Il faut donc que les collaborateurs apprennent à gérer leur présence en ligne, et les usages de chaque réseau social. Pour exemple, LinkedIn, loin d’être uniquement une plateforme de recherche d’emploi, comme trop souvent considéré, demeure avant tout un formidable outil pour étendre ses connexions professionnelles et travailler à son "personal branding".

 

4 - Apprendre à gérer ses données

Internet est un environnement ouvert dans lequel les données circulent largement. De fait, de plus en plus d’informations personnelles se retrouvent sur la toile. Il est ainsi important d’apprendre à gérer ses données personnelles et choisir ce que l’on veut diffuser, et à qui. En cela, les paramétrages de comptes et les préférences de confidentialité sont autant de leviers pour éviter les mauvaises surprises  telles que des déformations de données ou la réutilisation par des tiers.

 

Alexia De Lussy, chef de projet Unow

Les avis d'experts et points de vue sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs et n’engagent en rien la rédaction.

 


[1] http://www.technologia.fr/blog/wp-content/uploads/2014/01/Burn-out-Etude-clinique-et-organisationnelle-janvier-2014.pdf

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale