Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les 5 grandes tendances qui poussent l’industrie manufacturière à adopter le cloud

Dans une économie où l'industrie manufacturière reste un des piliers les plus solides, Karine Calvet, directrice générale de Verizon France (filiale du groupe télécoms américain), décrypte les cinq grandes tendances qui incitent les fabricants à compter sur le cloud pour tenir leurs objectifs et maintenir leur compétitivité.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les 5 grandes tendances qui poussent l’industrie manufacturière à adopter le cloud
Les 5 grandes tendances qui poussent l’industrie manufacturière à adopter le cloud © DR

L’industrie manufacturière est un pilier de l’économie mondiale. D’un point de vue économique, les fabricants sont au cœur du système de production, en lien avec la plupart des acteurs qui alimentent la demande de matières premières, d’énergie, de constructions et de services. La croissance de l’industrie manufacturière est donc synonyme de création d’emplois, d’investissements et d’innovation pour de nombreux autres secteurs. 

Pour pérenniser ces effets, les fabricants doivent sans cesse améliorer la précision et la rapidité de leurs procédés, et optimiser chaque interaction avec les fournisseurs, distributeurs et prestataires de services. On assiste ainsi à la démocratisation des architectures technologiques "just in time" (ou dynamiques), basées sur des clouds publics et privés, qui aident les fabricants à tenir leurs objectifs et à maintenir leur compétitivité.

Cinq tendances majeures stimulent en ce moment l’adoption du cloud par les fabricants de cette industrie :

La demande pour des technologies d’analyse et de Business Intelligence

Une solution de cloud computing peut transformer les données produites tout au long de la chaîne d’approvisionnement en informations stratégiques, révélant les produits qui se vendent le mieux et où, par exemple. En accélérant les communications avec les fournisseurs et distributeurs, le cloud aide aussi les fabricants à conserver une longueur d’avance sur la concurrence.

La nécessité de diminuer les investissements et de multiplier les sources de revenus

Dans un contexte économique d’intensification de la concurrence, les fabricants doivent tirer le meilleur parti de leurs ressources pour continuer de créer les produits et services attendus par leurs clients. Les plates-formes cloud, qui permettent de basculer du modèle d’investissement OPEX (dépenses d’exploitation) au modèle CAPEX (dépenses d’investissement), aident à réaliser des économies au profit de l’innovation, pour améliorer la gestion de la chaîne d’approvisionnement et la qualité notamment.

L’accélération des processus décisionnels

La mondialisation des chaînes d’approvisionnement impose aux fabricants un accès immédiat et sécurisé aux données stratégiques, sur les niveaux de stocks, les délais de production et de livraison ou encore la fluctuation des prix. Assorties de solutions de mobilité, les plates-formes Cloud permettent justement d’étendre les systèmes ERP (Enterprise Resource Planning) et de gestion des stocks aux équipes sur le terrain, pour que la direction, mais aussi tous les intervenants de la chaîne d’approvisionnement mondiale, puissent prendre des décisions avisées.

Les modèles opérationnels dynamiques

Les fabricants doivent privilégier les modèles opérationnels flexibles, qui permettent de basculer rapidement la production d’un site à l’autre, partout dans le monde, pour s’adapter facilement à l’évolution de la demande. Et là encore, c’est le cloud qui s’impose comme la meilleure option.

L’importance de l’expérience client

L’une des principales préoccupations des fabricants est de parvenir à synchroniser leur production avec la demande. Les applications CRM (Customer Relationship Management) en cloud, mobiles et sécurisées, sont un excellent moyen de mieux aligner la production back-end sur les prévisions de ventes.

Karine Calvet, directrice générale de Verizon France

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale