Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les 50 de la Fintech : Aston i Trade, pour réveiller les clients qui ne payent pas leurs factures

Aston i Trade a développé une solution pour réduire les délais de paiement : un algorithme qui automatise les relances des clients qui n'ont pas réglé leurs factures.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les 50 de la Fintech : Aston i Trade, pour réveiller les clients qui ne payent pas leurs factures
Les 50 de la Fintech : Aston i Trade, pour réveiller les clients qui ne payent pas leurs factures © Aston i Trade
 
Catégorie : Gestion de trésorerie
Date de création : 2010
Localisation : Paris
Nombre d'employés : 31
Chiffre d'affaires 2014 : Non communiqué
Levées de fonds : 3 millions d'euros
Références clients : Non communiqué
Nombre d’utilisateurs/de clients : Non communiqué
 
Elle collectionne les récompenses. Lauréate du concours mondial d'innovation 2030, Aston i Trade vient d'être élue "fintech de l'année" par Bpifrance. Son service : permettre aux sociétés de mieux gérer leurs impayés, responsables de 25% des dépôts de bilan dans l'hexagone.
 

Retour sur notre mur des 50 pépites françaises de la fintech

 
Pour les aider, elle a développé l'application "Big data collection", qui permet d’optimiser les relances des clients. En moyenne, les entreprises qui utilisent sa solution parviennent à reduire de cinq jours les retards de paiement et donc de combler plus rapidement leurs éventuels trous de trésorerie.
 
Si jamais les comptes de l'entreprise voient rouges, un message alerte les gestionnaires et les aide à prioriser leurs actions. En cas d'urgence, Aston i Trade peut aussi financer les impayés.
 
Adrian de San Isidoro

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media