Les 50 de la Fintech : Creancio, pour financer ses factures impayées en toute discrétion

Creancio propose un service d'affacturage qui ne relance pas les mauvais payeurs.

Partager
Les 50 de la Fintech : Creancio, pour financer ses factures impayées en toute discrétion
Catégorie : Gestion de trésorerie
Date de création : Février 2015
Localisation : Paris
Nombre d'employés : 10
Chiffre d'affaires 2014 : Non communiqué
Levées de fonds : 5 millions
Références clients : Non communiqué
Nombre d’utilisateurs/de clients : Non communiqué
 
Vos clients vous payent en retard ? Pour combler les trous dans votre trésorerie, Creancio propose un service de racheter ces factures en attente de réglement (service d'affacturage).
L'entreprise qui veut bénéficier de ce service doit envoyer sa candidature à un comité d'analyse financière qui vérifie si elle est solvable. Si le dossier fait partie des 20% retenus, la société pourra bénéficier de la trésorerie de Creancio.

Retour sur notre mur des 50 pépites françaises de la fintech

Ensuite, la start-up parisienne laisse ses clients relancer les mauvais payeurs. Les entreprises clientes de Creancio sont financées par des investisseurs extra-bancaires, des assureurs et des family office.
Adrian de San Isidoro

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS