Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les 50 de la Fintech : Creancio, pour financer ses factures impayées en toute discrétion

Creancio propose un service d'affacturage qui ne relance pas les mauvais payeurs.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les 50 de la Fintech : Creancio, pour financer ses factures impayées en toute discrétion
Les 50 de la Fintech : Creancio, pour financer ses factures impayées en toute discrétion © Creancio
 
Catégorie : Gestion de trésorerie
Date de création : Février 2015
Localisation : Paris
Nombre d'employés : 10
Chiffre d'affaires 2014 : Non communiqué
Levées de fonds : 5 millions
Références clients : Non communiqué
Nombre d’utilisateurs/de clients : Non communiqué
 
Vos clients vous payent en retard ? Pour combler les trous dans votre trésorerie, Creancio propose un service de racheter ces factures en attente de réglement (service d'affacturage).
 
L'entreprise qui veut bénéficier de ce service doit envoyer sa candidature à un comité d'analyse financière qui vérifie si elle est solvable. Si le dossier fait partie des 20% retenus, la société pourra bénéficier de la trésorerie de Creancio.
 

Retour sur notre mur des 50 pépites françaises de la fintech

 

Ensuite, la start-up parisienne laisse ses clients relancer les mauvais payeurs. Les entreprises clientes de Creancio sont financées par des investisseurs extra-bancaires, des assureurs et des family office.
 
Adrian de San Isidoro

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale