Les 50 de la Fintech : Paymium, pour changer ses bitcoins en euros

Paymium propose un service de change des bitcoins en euros.
Partager
Les 50 de la Fintech : Paymium, pour changer ses bitcoins en euros
Catégorie : Bitcoins
Date de création : Juin 2011
Localisation : Paris 
Nombre d'employés : 8
Chiffre d'affaires 2014 : 500 000 euros
Levées de fonds : 1,3 million d'euros
Références clients : Showroomprive.com, Nextinpact.com
Nombre d’utilisateurs/de clients : 90 000
Lancée en 2011, cette place de marché indépendante donne la possibilité d'acheter, de vendre et de convertir de la monnaie virtuelle en euros. Paymium propose également des solutions pour permettre aux commerçants d'accepter les bitcoins. Elles réduisent en outre les tentatives de fraude ainsi que les frais de transaction.

Retour sur notre mur des 50 pépites françaises de la fintech

La start-up parisienne a aussi développé une interface de trading avancée pour les experts en bitcoins et un service gratuit d’envoi par e-mail d’argent (en règlements euros ou bitcoins), accessible en Europe.
Pour l'instant, la société ne réalise qu'une centaine de transactions quotidiennes. Mais elle espère multiplier le volume de ces échanges par cinq d'ici 2016.
Adrian de San Isidoro

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS