Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les 50 de la fintech : Wiseed, pour financer des start-up, des coopératives et des projets immobiliers

La plate-forme de crowdequity Wiseed permet à la foule de financer des entreprises innovantes, des coopératives et des projets immobiliers.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les 50 de la fintech : Wiseed, pour financer des start-up, des coopératives et des projets immobiliers
Les 50 de la fintech : Wiseed, pour financer des start-up, des coopératives et des projets immobiliers © Capture d'écran site Wiseed
 

Catégorie : Crowdequity

Date de création : 2008 

Localisation : Toulouse (Haute-Garonne)

Nombre d'employés : 28

Chiffre d'affaires 2014 : 762 000 euros

Levées de fonds : 780 000 euros en 2013 sur leur propre plate-forme

Références clients : 87 projets financés en tout, dont celui d'Antabio (développement de thérapies innovantes pour lutter contre les infections nosocomiales), Poietis (bio-impression de tissus par laser), Cavissima (cave pour acheter du vin en ligne)...

Nombre d’utilisateurs : Plus de 57 000

 

 Wiseed est la première plate-forme d'equity crowdfunding (investissement contre actions) à avoir vu le jour en France, en 2008. L'entreprise permet à des particuliers de financer des start-up et des PME tricolores innovantes avec leurs économies. Ils peuvent également placer depuis 2012 leurs fonds dans des projets immobiliers et dans des sociétés coopératives depuis fin septembre 2015. La société de financement participatif a permis de financer 87 projets depuis sa création.

 

Retour sur notre mur des 50 pépites françaises de la fintech

Avec une hausse très importante de son chiffre d'affaires entre 2011 et 2014 – de plus 808% – Wiseed est en deuxième position du palmarès Deloitte Technology Fast 50, qui récompense les société à la plus forte croissance, même si elle n'est pas encore rentable. Elle compte profiter de ses bons résultats pour se lancer en Bourse d'ici 2 ou 3 ans avec un seul objectif en tête : devenir une entreprise internationale.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale