Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les 50 du recrutement : Cojob aide les candidats... en échange d'une mission

Cojob propose un accélérateur pour trouver un job et une plateforme pour former des groupes de candidats aux quatre coins de la France. En échange ceux-ci doivent réaliser une mission pour les partenaires de la start-up.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les 50 du recrutement : Cojob aide les candidats... en échange d'une mission
Les 50 du recrutement : Cojob aide les candidats... en échange d'une mission © Cojob

Catégorie : Coaching de candidats
Date de création : Janvier 2014
Localisation : Paris et Nantes
Nombre d'employés : 3
Chiffre d'affaires 2015 : 100 000 euros
Total des levées de fonds : 150 000 euros
Détail des levées de fonds : 25 000 euros de la région francilienne, la mairie de Paris et de dons de particulier, 10000 euros de Total et 5000 euros chacun d'Accenture, KPMG et BP.
Cojob crée des promos de candidats qu'elle accueille pendant un mois chacune dans son accélérateur de recherche d'emploi, à Paris (XIXe arrondissement). Sur place, un open space de 100 mètres carrés, une connexion haut-débit et surtout : une dizaine de "jobbers" déterminés à s'entraider pour décrocher un boulot avant la fin de la session. L'inscription s'effectue sur le site.

 

Pour en bénéficier, deux contreparties existent. "La première est une adhésion à 35 euros, explique Marie Grimaldi, cofondatrice de la start-up. La seconde est de s'acquitter d'une mission pour l'un de nos partenaires comme la plateforme de crowdfunding Lendosphere." Réalisation de flyers, vulgarisation d'un rapport d'activité... ces tâches permettent à Cojob de toucher 400 euros à chaque mission remplie et de remettre le pied à l'étrier aux candidats.

 

Retrouvez toutes les entreprises de notre dossier "50 pépites françaises du recrutement"

 

La start-up complète ses revenus en délivrant des formations sur la recherche d'emploi. Elle a également lancé Cosearching, une plateforme web gratuite qui permet aux candidats de créer des groupes de travail partout en France. Lieu, nombre de participants, horaires : tout est paramétrable. Plus de 500 associations et entreprises ont déjà été partenaires de Cojob, qui a raflé le trophée de l'économie sociale et solidaire de la ville de Paris l'an dernier. Pour 2016, la société espère dégager un chiffre d'affaires de 120 000 euros.

 

Adrian de San Isidoro

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.