Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les 50 du recrutement : InterviewApp, pour des entretiens à distance et plus courts

InterviewApp permet aux recruteurs d'optimiser leurs sessions d'embauche, grâce une plateforme d'entretiens vidéo dématérialisée.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les 50 du recrutement : InterviewApp, pour des entretiens à distance et plus courts
Les 50 du recrutement : InterviewApp, pour des entretiens à distance et plus courts © InterviewApp

Catégorie : Entretien vidéo
Date de création : 2010
Localisation : Tours
Nombre d'employés : 4 associés et 10 collaborateurs
Chiffre d'affaires 2015 : NC
Total des levées de fonds : NC
Détail des levées de fonds : NC
Références clients : Dior, Adecco, RegionsJob...
Terminés, les entretiens d'embauche à rallonge. Avec Interview App, qui propose un service d'enregistrement vidéo différé, les recruteurs peuvent calibrer entre 30 secondes et 5 minutes le temps de réflexion et la réponse du candidat. "Cette techologie permet aux recruteurs d'optimiser leur temps, avance Julien Dargaisse, cofondateur de la start-up. Au lieu de passer seulement deux ou trois entretiens téléphoniques par heure, ils peuvent désormais regarder une dizaine de candidatures dans la même durée." Toutes les vidéos sont réalisées en ligne par webcam côté candidat.

 

Retrouvez toutes les entreprises de notre dossier "50 pépites françaises du recrutement"

 

L'outil peut être aussi utilisé pour assurer la formation de collaborateurs. C'est le cas des managers de RegionsJob, qui évaluent les compétences acquises par leurs commerciaux via des entretiens vidéos différés. Le service est facturé aux entreprises à la minute. Pour le "pack 500 minutes", qui correspond environ à une centaine d'entretiens, il faudra débourser 749 euros. Une formule qui marche : depuis son lancement en 2010, Interview App a déjà été utilisée par un millier de sociétés. Pour 2016, la start-up vise un chiffre d'affaires d'un million d'euros.

 

Adrian de San Isidoro

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.