Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les 50 du recrutement : Welcome to the jungle, pour bien choisir, il faut être bien informé

On n'attrappe pas les mouches avec du vinaigre. Pas plus qu'on attire les jeunes de la génération Y avec les méthodes du marketing emploi des années 80. Forts de cette conviction, les créateurs de Welcome to the jungle remixent de façon originale les petites annonces d'antan et les informations sur la marque employeur. Et ils comptent multiplier les sites verticaux.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les 50 du recrutement : Welcome to the jungle, pour bien choisir, il faut être bien informé
Les 50 du recrutement : Welcome to the jungle, pour bien choisir, il faut être bien informé © Welcome to the Jungle

Catégorie : Marque employeur
Date de création : janvier 2015
Localisation : Paris
Effectif : 15
CA 2015 : NC
Levée de fond : Love money
Références client : Blablacar, Criteo, MylittleParis, Coca Cola, Uber, La ruche qui dit oui
Chez Welcome to the jungle, pas d'algorithme ni de matching. "Nous sommes avant tout un média sur l'emploi", affirme Pierre Gaël Pasquiou, associé et chargé du développement. Pour les fondateurs de cette start-up, tout (ou presque) est parti d'un constat : pas un dîner ou une soirée où au moins une personne ne soit à la recherche d'une entreprise correpondant à ses attentes. D'où l'idée de créer un site qui mette en avant la réalité de la culture d'entreprise : autant voir plus que les annonces d'emplois.

 

Le candidat sait plus précisément où il met les pieds, l'entreprise rencontrera des candidats intéressés par ce qu'elle met en avant. Soit la marque employeur en action... Sur le site on trouvera non seulement l'offre d'emploi mais aussi des photos, des vidéos, des témoignages de salariés mais aussi certaines données que les futurs salariés aiment connaître. "Nous avons été incubés à l'ESCP, du coup c'était facile d'avoir des jeunes sous la main pour savoir ce qui les intéresse vraiment", explique Pierre Gaël Pasquiou. Sur Welcome to the jungle, on connaît l'âge moyen des salariés, l'année de création de l'entreprise, le nombre de salariés, la parité hommes-femmes ou encore le taux de turn over... Toutes les préoccupations des 20-35 ans, le coeur de cible du site.

 

Des clients choisis par un vote sur Slack

L'équipe de Welcome to the jungle ne vise pas l'exhaustivité du marché de l'emploi, indiquant même ne pas vouloir travailler avec les "usines à stagiaires " du numérique. Aujourd'hui, elle compte sur son site 200 entreprises. Elle en vise 500. Les clients de Welcome to the jungle ont tous des enjeux autour du numérique : on trouve des start-up mais pas seulement, des grands groupes pour lesquels cette décision est stratégique y figurent aussi.

 

Mais être présent sur le site se mérite. Chaque entreprise est choisie après une visite sur place "à l'issue d'un vote de tout l'équipe, organisé sur Slack", précise Pierre Gaël Pasquiou. Une fois élue, l'entreprise accèdera à des offres gratuites. Ce qui est facturé ce sont les vidéos, les photos et tous les éléments grâce auxquels elle peut communiquer sur sa marque employeur. Le prix varie en fonction du nombre de médias et de la taille de l'entreprise.

 

Retrouvez toutes les entreprises de notre dossier "50 pépites françaises du recrutement"

 

Les contenus ainsi produits sont libres de droit et peuvent être réutilisés ailleurs. Welcome to the jungle a aussi développé un Welcome Kit inspiré de l'interface de Slack et de Trello pour faciliter la gestion administrative des offres par les entreprises clientes. Parallèlement, le site propose de nombreux articles sur la carrière ou sur les métiers, très consultés, assure Pierre Gaël Pasquiou. La start-up propose aussi un magazine en ligne distribué à 7000 exemplaires et consultable en ligne. Elle a aussi lancé showmustgoon.co, un site vertical réservé aux métiers de la mode, de la beauté et du luxe. Et elle ne compte pas s'arrêter là.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale