Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les 50 fintechs européennes les plus prometteuses sont…

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

L'organisation FinTechCity a publié l'édition 2018 de sa sélection The FinTech50 Europe. On y retrouve quantité de fintechs britanniques et seuls deux Français : PayFit et Ledger.

Les 50 fintechs européennes les plus prometteuses sont…
La start-up Ledger, spécialiste des portefeuilles de cryptomonnaies, figure parmi les 50 fintechs européennes sélectionnées. © © Cyril Bruneau

Qui sont les fintechs européennes qui montent ? FinTechCity donne sa propre réponse. L'organisation, dirigée par Julie Lake, publie chaque année depuis 2015 une liste des 50 fintechs à suivre de près en Europe et en Asie. Elle vient de publier l'édition 2018 de sa sélection européenne.

 

Seules deux pépites françaises

Parmi les start-up sélectionnées, on retrouve un nombre significatif de jeunes entreprises britanniques, comme la start-up Azimo spécialiste du transfert d'argent en ligne, la jeune pousse londonienne Setl.io dont la technologie blockchain séduit les banques centrales ou encore les néobanques Starling et Revolut. Seuls deux Français trouvent leur place dans cette sélection : Payfit dont la technologie facilite la gestion des paies au sein des PME et Ledger, le spécialiste des portefeuilles de cryptomonnaies qui a récemment levé 61 millions d'euros. Figurent également quelques pépites allemandes dont la très médiatique néobanque N26 et IDNow, spécialiste des process de KYC par reconnaissance faciale.

 

Une sélection subjective


Pour constituer cette liste (il ne s'agit pas d'un classement), FinTechCity ne s'appuie pas sur des critères économiques précis mais sur une méthode bien plus subjective. L'organisation fait appel à un panel international de spécialistes du monde de la finance. Chaque membre soumet les fintechs qu'il a dans le radar. En parallèle, FinTechCity effectue sa propre veille et épluche les candidatures des start-up qui se manifestent. Au total, la sélection s'est effectuée à partir de l'évaluation de plus de 1700 entreprises européennes.

Parmi les membres du panel : Elly Hardwick, le directrice innovation de la Deutsche Bank, Nasir Zubairi à la tête de la LHoFT au Luxembourg, Benoît Legrand responsable des fintechs chez ING ou encore Andrei Brasoveanu, associé du fonds de capital-risque Accel en charge des fintechs et Laurent Nizri, organisateur du Paris Fintech Forum.

Le cabinet KPMG et le fonds de capital-risque H2 Ventures publient également une sélection des fintech les plus innovantes. Toutefois, contrairement à FinTechCity, il s'agit bien d'un classement et celui-ci est effectué à l'échelle mondiale selon divers critères liés au degré d'innovation, au montant total des fonds levés, à la taille de l'entreprise ou encore à son business model et au potentiel "disruptif" de son service.
 

Liste des 50 fintech à suivre en 2018

En savoir plus sur le FinTech50 2018

  • AID:tech
  • Aqmetrics
  • Azimo
  • Billon
  • Bud
  • Bunq
  • Bux
  • Clark
  • ClauseMatch
  • ClearBank
  • Comply
  • Curve
  • Duco
  • Ethereum
  • Everledger
  • Feature Space
  • Fenergo
  • figo
  • FRISS
  • Governance.com
  • Habito
  • IDnow
  • Ledger
  • Leveris
  • Mash
  • Monese
  • Monzo
  • Mosaic
  • N26
  • NetGuardians
  • Neyber
  • OakNorth
  • Onfido
  • Payfit
  • PensionBee
  • Previse
  • Privitar
  • Railsbank
  • Raisin
  • Revolut
  • riskmethods
  • Seedrs
  • Setl.io
  • solarisBank
  • Starling Bank
  • Suade
  • Tink
  • TrueLayer
  • Trussle
  • Wefox

 

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale