Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les 7 recettes du succès de Facebook

Facebook, numéro un des réseaux sociaux, célèbre ses 10 ans ce mardi 4 février. L'occasion de revenir sur les raisons du succès incontestable de ce site parmi les plus visités au monde. Un succès à la fois populaire - Facebook compte plus d'un milliard de membres à travers le monde - et financier - en 2013, le site a dégagé un bénéfice net de 1,5 milliard de dollars sur un chiffre d'affaires de 7,9 milliards.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les 7 recettes du succès de Facebook
Les 7 recettes du succès de Facebook © Facebook

1 - Le bon démarrage du réseau de la vie étudiante

Pour organiser ses soirées étudiantes, faire des rencontres ou entretenir son réseau en gardant le contact avec ses proches, Facebook propose une interface simple. En 2004, il est lancé à Harvard puis, grâce au bouce à oreille, gagne très vite d'autres universités et des socités high tech comme Apple ou Microsoft pour finalement s'ouvrir au grand public en 2006.

Finalement, Facebook s'est imposé là où d'autres sites, comme MySpace, étaient pourtant déjà présents. En France, on pense par exemple à Copains d'avant, lancé en 2001. Encore premier en nombre de membres en 2009, Copains d'avant a depuis été rattrapé par la vague Facebook : 63% des internautes français disposent aujourd'hui d'un compte sur le réseau créé par Mark Zuckerberg.

Page d'accueil de "thefacebook", lancé le 4 février 2004 :

 

 

 

2 - Une plate-forme de partage de contenus

C'est certainement l'une des clés du succès de Facebook : le site est apparu au moment de l'essor du partage de contenus sur internet et a fait de son pouce bleu, le fameux "like" introduit en 2010, une marque de fabrique. Un mouvement lié à la démocratisation des connexions haut-débit et à la multiplication des supports permettant de prendre des clichés, de l'appareil photo numérique au téléphone portable. Si Facebook permet de partager des contenus provenant d'autres sites comme YouTube, le site a racheté en 2012 l'application de photos Instagram, un concurrent qui aurait pu lui faire de l'ombre.

3 - "Mobile first"

Plein gaz sur le mobile : c'est l'axe de développement présenté par Mark Zuckerberg à la suite de l'entrée ratée du réseau sur le Nasdaq en 2012. Avec la forte hausse des ventes de smartphones, les utilisateurs de Facebook peuvent se connecter partout et tout le temps, augmentant mécaniquement la fréquentation du site et donc les recettes publicitaires. En 2014, Facebook devrait dépasser le milliard d'utilisateurs sur supports mobiles.

Fin 2013, Facebook revendiquait 945 millions d'utilisateurs mobiles

 

 

4 - La publicité au coeur de la monétisation de Facebook

Après l'étape du milliard d'utilisateurs, Facebook a amorcé le chantier de la monétisation. Un pari qui semble déjà réussi : en 2013, le réseau social a annoncé un bénéfice net de 1,5 milliards de dollars pour un chiffre d'affaires de 7,9 milliards, principalement grâce à la publicité, notamment mobile. En 2013, Facebook a pesé pour 5,7% du marché de la publicité en ligne, selon la société de recherche eMarketer, mais reste encore loin du géant Google, qui contrôle près du tiers de ce marché.

5 - Un écosystème pour "les jeux sociaux"

En transformant son réseau social en aire de jeux, Facebook a attiré des éditeurs comme Zynga et son célèbre FarmVille ou encore King.com et son incontournable Candy Crush. En 2013, les Français de Pretty Simple Games ont également fait forte impression avec Criminal Case, élu jeu Facebook de l'année. Tiré par la montée du jeu sur smartphones et tablettes, le boom rencontré par ces titres a permis à la fois au réseau social de fidéliser son audience et d'attirer de nouveaux membres.

Criminal Case, ce jeu "made in France" a rapidement séduit plus de 100 millions d'utilisateurs

 

 

6 - Des pré-ados aux grands-mères, un public varié

A l'origine destiné aux étudiants, Facebook a rapidement élargi son public. En septembre 2006, il s'ouvre ainsi à tous les internautes. Aujourd'hui, c'est toute la famille qui dispose d'un compte, du pré-ado à la grand-mère. Si le réseau n'est plus "cool", de l'aveu même de son fondateur, c'est ce développement chez les plus âgés qui a permis à Facebook de voir sa population encore augmenter en 2013 avec un total annoncé à 1,23 milliard d'utilisateurs actifs au moins une fois par mois. Pour assurer sa croissance dans les années à venir, Facebook compte notamment sur un programme visant à apporter internet aux populations non-connectées.

7 - graph Search : Facebook plus fort que Google ?

En janvier 2013, Facebook avait annoncé le lancement de Graph Search, un moteur de recherche utilisant les données partagées par ses amis. Pour le moment activé uniquement aux Etats-Unis, il pourrait s'imposer comme un sérieux concurrent à Google en vous proposant par exemple, non pas une sélection de restaurants, mais LE restaurant préféré de vos proches : un élément qui pourrait faire la différence dans un futur encore plus mobile et connecté.

La forme que pourrait prendre une recherche dans le graphe Facebook :

 

 

Julien Bonnet

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media