Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les 70 de la mobilité : BlaBlaCar, le roi de la mobilité longue distance

BlaBlaCar est la plus grosse success story des start-up françaises de la mobilité, et notamment du covoiturage, avec plus de 35 millions de membres dans une vingtaine de pays.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les 70 de la mobilité : BlaBlaCar, le roi de la mobilité longue distance
Les 70 de la mobilité : BlaBlaCar, le roi de la mobilité longue distance © Blablacar

Retour sur notre mur des 70 pépites françaises de la mobilité

 

Catégorie : covoiturage
Création : 2006
Localisation : Paris
Salariés :
350
Fonds levés depuis la création : 300 millions de dollars
C'est l'une des (rares) licornes nées en France. Blablacar, fondée en 2006 par Frédéric Mazzella (CEO), Francis Nappez (CTO) et Nicolas Brusson (COO), sous le nom Covoiturage.fr (et sa maison-mère Comuto), a mis quelques années à trouver le bon modèle : celui d'un site d'annonces mettant en lien des conducteurs et des passagers sur des trajets longue distance (plus de 300 kilomètres en moyenne).

 

Depuis 2012, le succès ne se dément pas. Le site et son application mobile sont aujourd'hui présents dans 22 pays (dont la Russie, le Brésil, l'Inde, la Turquie, en plus de l'Europe) et fédèrent plus de 300 millions d'inscrits. Blablacar est entré dans la vie quotidienne des Français... et même des Européens.

 

l'économie de la confiance

BlaBlaCar a créé quelques-uns des mécanismes repris depuis sur tous les sites de l'économie du partage : la vérification des profils, la mise en contact par SMS avant le voyage, la mise en avant de membres "ambassadeurs". La start-up française fut aussi l'une des premières du secteur à signer un accord avec une compagnie d'assurance, Axa. De quoi renforcer la confiance des utilisateurs.

 

Le site ne cesse de conquérir de nouveaux territoires, par le biais de lancements sous ses propres couleurs ou via le rachat de plates-formes locales. Ses priorités sont l'Amérique du Sud, l'Amérique latine et l'Asie. Mais jusqu'où ira-t-il ?

 

 

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale