Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les 70 de la mobilité : Carlili, une voiture de location sur place et à emporter

Carlili fait le lien entre agences indépendantes de location de voitures et clients. Ses "car sitters" déposent le véhicule loué et le récupèrent à une adresse donnée.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les 70 de la mobilité : Carlili, une voiture de location sur place et à emporter
Les 70 de la mobilité : Carlili, une voiture de location sur place et à emporter © Carlili

Catégorie : partage / location de véhicule
Localisation : Paris
Création : avril 2015
Salariés : 1
Fonds levés depuis la création : 300000 euros
Une voiture livrée chez vous par un "car sitter" aux petits soins. La start-up Carlili s'est bâtie sur cette promesse... après quelques atermoiements. "A l'origine nous voulions faire de la location entre particuliers haut de gamme, mais on a vite compris que ce modèle ne fonctionnerait pas. Par contre, on a détecté une demande forte sur la livraison de véhicule", raconte Vincent Moindrot, co-fondateur de l'entreprise.

 

Retour sur notre mur des 70 pépites françaises de la mobilité

 

Le service a été lancé en janvier 2016 et il enregistre  une croissance de 30% chaque mois en moyenne, assure l'entreprise. Les utilisateurs sont séduits non seulement par la possibilité de récupérer le véhicule loué à l'endroit de leur choix (sans passage obligé par l'agence) mais aussi par la proposition tarifaire. "Nous avons un tarif sans options ni coûts cachés, dans une transparence totale, argumente le fondateur. Le carburant est inclus, pas besoin de faire le plein avant de rendre le véhicule".

 

Pas besoin non plus de rendre le véhicule dans son agence d'origine : c'est un car-sitter de Carlili (un travailleur indépendant, souvent un étudiant auto-entrepreneur) qui vient le récupérer. De quoi grignoter quelques minutes de liberté supplémentaires au retour d'un week-end, ou organiser plus sereinement un déménagement.

 

Automatiser le processus

Si tout est simple pour l'utilisateur final (d'autant plus que la start-up met l'accent sur le SAV et le service client, pour leur trouver des solutions sur mesure), Carlili met en place une machinerie complexe en coulisses. Il dispose d'accords avec des loueurs indépendants et leur amène des propositions de location. "Nous avons mis en place un système d'enchères pour obtenir les meilleurs rabais possibles", explique Vincent Moindrot. Si une partie de cette transaction se fait encore manuellement, Carlili travaille pour bâtir une solution technologique 100% automatisée, afin d'accompagner la montée en volumes de la plate-forme. Et, accessoirement, réduire ses coûts pour proposer des tarifs toujours plus compétitifs.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale