Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Les 70 de la mobilité : Karos automatise le covoiturage de tous les jours

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La start-up Karos veut lever les freins qui dissuadent les conducteurs de pratiquer le covoiturage au quotidien. Sa solution repose sur la technologie, avec un algorithme qui "matche" l'offre et la demande en temps réel.

Les 70 de la mobilité : Karos automatise le covoiturage de tous les jours
Les 70 de la mobilité : Karos automatise le covoiturage de tous les jours © Neway Partners

Catégorie : covoiturage
Création : 2014
Localisation : Paris
Salariés : 13
Fonds levés depuis la création : 1,3 million d'euros
Comment inciter les automobilistes à covoiturer plus souvent ? En les libérant le plus possible des contraintes liées au partage de leur véhicule, répond la start-up Karos. "Il faut tourner le dos aux sites d'annonces qui créent des duos conducteur / passager et trouver un moyen d'organiser la mise en relation de manière parfaitement automatique et pertinente", résume son fondateur Olivier Binet.

 

Pour cela, la jeune pousse a développé un assistant de mobilité qui analyse les habitudes de déplacement des utilisateurs et leur propose des passagers qui empruntent le même parcours qu'eux. "Il suffit de télécharger l'app, de répondre à quelques questions, et ensuite c'est le moteur de l'application qui va prendre le relais et apprendre vos habitudes. Il va créer par anticipation un réseau de transport prédictif sur les 3 prochains jours, avec 80% de fiabilité. Il anticipe l'heure à laquelle vous allez partir, de tel endroit, en faisant tel itinéraire". Tout récemment, les transports ferrés parisiens ont été ajoutés à l'appli qui permet de combiner "court-voiturage" (comme l'appelle la start-up) et transports en commun publics.

 

Retour sur notre mur des 70 pépites françaises de la mobilité

 

Pas de commission

Le conducteur n'a pas grand chose à faire à part conduire : c'est son assistant intelligent qui organise ses déplacements pour lui.  Le conducteur n'est pas enfermé dans une relation unique, avec une régularité définie : le système se veut flexible.

 

Pour le moment, Karos veut faire grandir sa communauté d'utilisateurs, et ne prélève pas de commission en plus du partage de frais (10 centimes d'euros du kilomètre). Elle compte sur des accords avec des entreprises et collectivités pour trouver de nouveaux adeptes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale