Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les 70 de la mobilité : Ridygo, le covoiturage solidaire

La start-up niçoise Ridygo, spécialisée dans le covoiturage, fait bénéficier les publics fragiles de trajets gratuits.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les 70 de la mobilité : Ridygo, le covoiturage solidaire
Les 70 de la mobilité : Ridygo, le covoiturage solidaire

Retour sur notre mur des 70 pépites françaises de la mobilité

 

 

Catégorie : covoiturage
Création : août 2015
Localisation : Sophia-Antipolis
Salariés : 2
Fonds levés depuis la création : fonds propres
"50 % des personnes éloignées de l'emploi doivent refuser un poste car elles n'ont pas les moyens de se déplacer". Partant de ce constat, Arnaud Delcasse, co-fondateur de la start-up Ridygo, a eu l'idée d'un réseau de covoiturage courte-distance en temps réel avec une dimension solidaire. A chaque fois qu'un passager trouve un conducteur sur le site, il consomme des crédits. Ils sont offerts au démarrage, puis payants (avec un coût de 10 centimes d'euros par kilomètre). Ridygo prélève une commission de 20% sur ces crédits… mais en reverse une partie à des populations en difficultés, sous forme de crédits gratuits, pour leur permettre de se déplacer. "Nous travaillons avec des structures d'insertion sociale sur les territoires où nous sommes présents", indique le dirigeant. Soit, pour l'instant, la Côte d'Azur, avant de s'étendre à l'ensemble de la région Provence-Alpes-Côtes d'Azur.

 

chèques covoiturage

Mais ce n'est pas le seul engagement citoyen de Ridygo. La start-up qui porte le projet, Scity, est une coopérative, pleinement inscrite dans l'économie sociale et solidaire. Elle veut permettre aux entreprises d'inciter leurs salariés à co-voiturer via des "chèques covoiturages", sur le modèle des chèques déjeuner. Ils seraient utilisables sur Ridygo, mais leur inventeur n'exclut pas de les rendre compatibles avec d'autres plates-formes.

 

Ridygo mène jusqu'à fin octobre 2016 une campagne de financement participatif sur le site We do good, spécialisée dans les projets à fort impact social et environnemental. L'idée, à terme, est d'intégrer les contributeurs à la gouvernance de la société. Scity, qui fait partie de l'incubateur Greentech verte du ministère de l'Environnement, travaille aussi en coulisses pour boucler sa première levée de fonds auprès d'investisseurs d'ici à la fin de l'année.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale