Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les actionnaires d'Apple poussent pour un rachat de Tesla

Alors que les rumeurs faisant état des ambitions d'Apple dans l'automobile vont bon train, des actionnaires de la marque à la pomme ont récemment interpellé Tim Cook sur l'opportunité de racheter Tesla. Un scénario envisageable - Apple disposant d'une impressionnante réserve de cash - mais qui se heurterait à l'opposition d'Elon Musk, fondateur et patron du constructeur californien, qui avait déjà jugé une OPA "très improbable".
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les actionnaires d'Apple poussent pour un rachat de Tesla
Les actionnaires d'Apple poussent pour un rachat de Tesla © Eleks

Et si le roi de la "tech" rachetait Tesla, la star montante de l'automobile électrique et connectée ? Ce scénario, qui fait fantasmer la Silicon Valley depuis un certain temps, est logiquement relancé avec les rumeurs insistantes prêtant à Apple un projet pour sortir un premier véhicule à l'horizon 2020.

Comme le rapporte Business Insider citant un journaliste du Financial Times, des actionnaires d'Apple ont ainsi récemment interpelé Tim Cook en lui suggérant de mettre la main sur le constructeur californien. Indiquant qu'il adorerait voir Tesla adopter CarPlay (le système embarqué d'Apple), le patron de la marque à la pomme a esquivé ces questions, ironisant d'ailleurs sur sa capacité à proposer des "non-réponses" sur ce sujet.

Une piste séduisante

Plusieurs facteurs font pourtant de Tesla une cible de choix pour Apple. Côté financier tout d'abord, le groupe de Cupertino s'est constitué un impressionnant trésor de guerre : au dernier comptage, ses réserves de cash étaient évaluées à 178 milliards de dollars, soit plus de sept fois la valorisation boursière de Tesla, actuellement autour de 24,3 milliards.

Autre argument : si certains, comme le patron de PSA Carlos Tavares, doutent de la capacité de voir Apple comme un potentiel nouvel entrant dans l'industrie automobile, le rachat d'un constructeur - pourtant parti de zéro il y a environ dix ans (n'en déplaise à Carlos Tavares) et qui fait désormais trembler les géants du premium en grignotant leurs parts de marché - aurait de quoi offrir une rampe de lancement idéale pour une potentielle et future iCar. Les deux marques partagent en outre une certaine image reluisante, tant au point de vue du design que de l'ergonomie des interfaces tactiles, faisant de la Model S, "l'iPhone des voitures", d'après l'expression utilisée dans l'article du Business Insider.

Elon Musk fait de la résistance

Toutefois, au-delà de cette image faisant de Tesla et d'Apple des entreprises "bonnes à marier", certains problèmes se posent. Du point de vue du modèle économique notamment, les deux groupes s'opposent : d'un côté Apple continue à augmenter ses prix pour dégager des marges de plus en plus importantes, de l'autre Tesla cherche à démocratiser le véhicule électrique et, à l'inverse, souhaite faire baisser le prix de ces futurs véhicules. Après une Model S vendue plus de 60 000 euros, la marque souhaite ainsi avec la Model III proposer en 2017 une voiture électrique à moins de 26 000 euros

Enfin, Elon Musk s'est déjà opposé à un rapprochement avec Tesla. En février 2014, le fondateur et patron du groupe californien, à propos des rumeurs grandissantes sur un rachat par Apple, n'avait pas voulu préciser si les discussions avec la firme à la pomme avaient porté sur une éventuelle acquisition de son entreprise. Il avait ajouté qu'il était "très improbable" que Tesla soit un jour absorbé par une autre entreprise. Papa poule de sa marque, Elon Musk n'est visiblement pas prêt à laisser quelqu'un d'autre contrôler son bébé, vu comme l'enfant prodigue du véhicule électrique.

Julien Bonnet

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

3 commentaires

jdfcar
17/03/2015 11h33 - jdfcar

Il n'y a aucun doute que tous les autres constructeurs sont a la traine vis a vis de Tesla. L'industrie automobile est une industrie de volumes si on veut survivre (et être rentable un jour) et même si on a l'idée du siècle. Toyota qui veut nous faire croire qu'il vient d'avoir d'idée du siècle avec la PAC-hydrogène et sa Miraï, mais les volumes ne sont pas prêts d'être là. Erreur grossière de la part de Toyota de miser sur un combustible disponible nulle part dans le monde sauf quelques pays avancés. Leur caprice va durer 30 ans avant qu'il fassent des volumes et être rentables. 17 ans pour que l'hybride devienne rentable pour eux. N'importe quel constructeur peut faire des caprices, voir le nouveau constructeur qui fait parler de lui avec l'eau saléee ionisée pour faire marcher leur VE. Pour l'instant ce n'est qu'une anecdote industrielle.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Tesla User
12/03/2015 13h13 - Tesla User

Avec 17.300 exemplaires, la Tesla Model S arrive n°2 des ventes en 2014 aux USA dans son segment de marché, tous types de motorisation confondus (i.e. thermiques comprises) ! Elle n'est devancée que par la classe S de Mercedes dont la gamme vient d'être renouvelée en 2014, ce qui en a "boosté" les ventes. Voilà qui tend à démontrer qu'un VE aussi bien conçu que la TMS peut prendre une part de marché très significative dans son segment et damer le pion aux thermiques. :-) Les idées reçues sur les VE seraient-elles en train de voler en éclats grâce à Tesla ? En tout cas, si la Model 3 fait aussi bien dans son futur segment (cible principale : la BMW série 3) ce sera un carnage ! Tant mieux !!! Les chiffres : Mercedes-Benz S-Class – 25,276 Tesla Model S – 17,300* BMW 7-Series – 9,744 BMW 6-Series – 8,647 Lexus LS – 8,559 Audi A7 – 8,133 Mercedes-Benz CLS-Class – 6,981 Audi A8 – 5,904 Porsche Panamera – 5,740 Jaguar XJ – 4,329

Répondre au commentaire | Signaler un abus

MaitreSoda
11/03/2015 14h26 - MaitreSoda

"qui fait désormais trembler les géants du premium en grignotant leurs parts de marché" Tesla ayant vendu 33 000 véhicules en 2014, je doute que Mercedes, BMW ou Audi tremblent. Ça reste un très bon chiffre pour une voiture électrique, ceci dit.

Répondre au commentaire | Signaler un abus