Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les appareils électroniques gaspillent l’équivalent de la production annuelle du parc nucléaire français

Selon l’Agence internationale de l’énergie, les quelque 14 milliards d’appareils électroniques disséminés dans le monde ont gaspillé environ 400 TWh en 2013 faute d’utiliser des technologies de connectivité efficaces. C’est l’équivalent de la production annuelle d’électricité du parc nucléaire français.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les appareils électroniques gaspillent l’équivalent de la production annuelle du parc nucléaire français
Les appareils électroniques gaspillent l’équivalent de la production annuelle du parc nucléaire français © Solo - Flickr - C.C.

Il n’y a pas que les data centers qui consomment trop d’énergie dans le monde du numérique. Un rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) publié ce 2 juillet pointe le gaspillage lié à la connexion des appareils électroniques. Ordinateurs, consoles de jeu, modems et autres "box"… Les 14 milliards d’appareils connectés à Internet dans le monde ont consommé 616 TWh en 2013. Sur ce total, 400 TWh, - l’équivalent de la production annuelle du parc nucléaire français -, ont été gaspillés. Du côté des consommateurs, ce sont près de 80 milliards de dollars qui sont partis en fumée.

La majeure partie de la consommation de ces appareils - jusqu’à 80% - vient en effet du seul maintien de leur connexion au réseau. La faute, d’une part, estime l’AIE, à des protocoles de communication qui demandent aux appareils d’être allumés et en mesure de répondre en permanence. D’autre part, ces appareils ne sont pas capables de réguler leur consommation d’énergie en fonction du volume de données échangées.

Les technologies efficaces existent

Selon l’AIE, les technologies permettant de réduire ce gaspillage existent. Elles sont d’ailleurs utilisées dans les smartphones, contraints par la taille limitée de leur batterie. Leur application dans les appareils non nomades pourrait réduire de 65% leur consommation d’énergie. L’AIE en appelle aux politiques pour imposer des normes d’efficacité.

Car la connectivité se diffuse à grande vitesse dans les appareils électroniques, avec les téléviseurs, lampes, réfrigérateurs, machines à laver, etc. Le nombre d’appareils connectés pourrait ainsi atteindre 50 milliards en 2020, selon l’AIE, et même 100 milliards en 2030. Et leur consommation devrait dépasser 1100 TWh/an en 2025, l’équivalent de la consommation d’électricité de la Russie.

Manuel Moragues

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

cheramy
03/07/2014 19h37 - cheramy

L'économie du numérique consomme, en 2014, 10 % de la production mondiale d'électricité. En 2030, elle devrait doubler malgré les progrès techniques, du fait de l'élargissement de la demande. [voir "Les nouveaux réseaux de telecoms, entreprises et sécurité" aux Editions iSTE].

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale