Les boîtes mails des députés finlandais compromises par une campagne d'espionnage

Après le parlement norvégien, c'est la chambre parlementaire finlandaise qui a subi une cyberattaque. Elle aurait potentiellement permis aux criminels d'accéder aux boîtes mails des parlementaires. Une enquête pour espionnage a été ouverte.

 

Partager
Les boîtes mails des députés finlandais compromises par une campagne d'espionnage

Le parlement finlandais Eduskuntatalo, composée d'une chambre unique, a été la cible d'une cyberattaque à l'automne dernier, a révélé le bureau d'information de l'institution dans un communiqué. L'incident de sécurité a été décelé lors d'un contrôle de sécurité interne.

Cette "attaque grave contre notre démocratie et la société finlandaise", d'après les dires du président du parlement Anu Vehvilainen, aurait potentiellement permis aux hackers d'accéder aux boîtes mails des 200 parlementaires que siègent au sein du Eduskuntatalo. Mais le communiqué ne donne aucun détail sur l'ampleur de l'attaque ni sur ses conséquences.

Une enquête pour espionnage
Une enquête pour espionnage a été ouverte car le parlement n'a pas été ciblé "par hasard ou par accident", juge le commissaire Tero Muurman, chargé des investigations, cité par Le Monde. D'après lui, "les suspects ont utilisé une faille de sécurité pour récupérer des informations, soit au bénéfice d’un autre Etat, soit pour s’en prendre à la Finlande". Mais il a refusé de donner davantage de détails rappelant que les cybercriminels "lisent les articles de presse au sujet de cette attaque".

En octobre dernier, c'est le parlement norvégien qui a été victime d'une campagne de cyberattaques visant son système de messagerie interne. D'après la ministre des Affaires étrangères Eriksen Soreide, la Russie serait derrière cet incident. Ces accusations intervenaient à un moment où les relations entre les deux pays étaient de plus en plus tendues à la suite d'une expulsion réciproque de diplomates.

L'espionnage, une menace à prendre au sérieux
L'espionnage est une menace souvent omis au profit des attaques par ransomwares par exemple. Pourtant, comme le rappelle l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi), cette menace est "probablement la plus grave" et a souvent de lourdes conséquences pour les intérêts nationaux.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS