Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les chatbots intelligents font décoller Synapse Développement à Toulouse

Sur la base d'une double expertise en ingénierie linguistique et en intelligence artificielle, Synapse Développement conçoit dorénavant des agents conversationnels, ou « chatbots » intelligents. En l'espace d'un an, les effectifs sont passés de 9 à 25 salariés et le chiffre d'affaires devrait tripler en 2018. La Société Générale, le Crédit Agricole mais aussi Airbus, PSA et Pierre Fabre font partie de ses premiers clients.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les chatbots intelligents font décoller Synapse Développement à Toulouse
Patrick Séguéla, directeur général de Synapse Développement. © © Synapse Développement

C'est l'histoire d'un nouveau départ. Créée en 1994 et initialement positionnée sur la correction orthographique et grammaticale et sur l'indexation de documents, la société toulousaine Synapse Développement a pris un nouvel élan en 2013. Reprise par Patrick Séguéla, ingénieur Insa et docteur en intelligence artificielle, la société prend un nouveau virage.

 

"Sur la base de l'ingénierie linguistique développée par l'entreprise pour créer l'un des tous premiers correcteurs orthographiques numériques au monde, Cordial, nos équipes ont mis au point une nouvelle technologie de 'machine reading', qui nous ouvre aujourd'hui de nouveaux horizons dans le développement de chatbots intelligents", expose Patrick Séguéla. La société revendique une capacité de lecture de 15 000 mots à la seconde et une technologie particulièrement adaptée à la compréhension rapide de documentations nombreuses et hétérogènes.

 

Des projets de recherche avec l'Irit

Deux grands projets de recherche sont engagés en partenariat avec l'Institut de recherche en informatique de Toulouse (Irit) autour de l'intelligence artificielle appliquée à la compréhension du langage naturel. Le premier s'est focalisé sur l'analyse de sentiments et d'opinions, le second sur la compréhension globale d'un texte et l'analyse du discours. "L'idée est à la fois d'accélérer la capacité de lecture d'un document par la machine et d'améliorer sa compréhension du texte et du langage pour des systèmes interactifs toujours plus opérationnels", insiste Patrick Séguéla. Une première application a été mise au point dès 2017 pour une société de réservation de campings afin d'aider les clients à s'informer sur leurs futurs séjours.

 

Des chatbots pour une dizaine de grands comptes

Dans la foulée, Synapse Développement fait le choix de s'orienter vers des applications plus B2B. Le succès commercial est vite au rendez-vous. La société toulousaine travaille déjà pour une dizaine de grands comptes avec des solutions destinées prioritairement aux salariés de ces entreprises, soit pour faciliter leurs échanges avec leurs équipes support, soit pour les accompagner dans leurs relations clients.

 

La société occitane multiplie les références dans la banque (Société Générale, la Banque Populaire Occitane ou encore le Crédit Agricole), les assurances (April, Pro BTP), pour des outils d'aide aux conseillers en clientèle, mais aussi dans l'industrie, avec des applications très diversifiées. A son actif : une solution d'assistance intelligente dédiée aux équipes support help desk chez Airbus, un outil d'aide à la vente pour les réseaux de distribution de véhicules utilitaires PSA ou encore une solution adaptée aux besoins des dermatologues pour le compte du groupe pharmaceutique Pierre Fabre. Les robots communicants de la société toulousaine intéressent aussi EDF, Total et des enseignes de la grande distribution, dont Super U.

 

Une quinzaine de nouveaux recrutements d'ici 2020

Depuis un an, la société se développe à vive allure. Ses effectifs sont passés de 9 à 25 salariés, donc cinq docteurs en intelligence artificielle. Et, d'ici deux ans, Synapse Développement devrait encore recruter une quinzaine de personnes. La société vient de s'engager dans un nouveau programme de recherche : un projet européen qui embarque des partenaires espagnoles, suisses et hollandais. Objectif : améliorer les capacités d'auto-apprentissage des agents conversationnels sur la base des interactions réalisées au fil de l'eau avec ses utilisateurs et permettre des extensions à d'autres langues que le français et l'anglais.

 

Synapse Développement devrait boucler cette année (exercice clôturé au 30 juin 2018) un chiffre d'affaires de 1,2 million d'euros, contre à peine 480 000 euros réalisés l'an dernier et table sur 3 millions d'euros de revenus dans un délai de deux ans.  

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale