Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les cinémas mk2, pionniers de la réalité virtuelle en salle ?

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

L'idée de salles de réalité virtuelle séduit de plus en plus d'entreprises... et pas des moindres. Les cinémas mk2, qui étaient restés discrets sur le sujet jusqu'à présent, viennent d'ouvrir la première grande salle en France. Cet espace mk2 VR, rattaché au multiplexe mk2 Bibliothèque à Paris, propose une multitude d'expériences de qualité qui reflètent l'ambition de l'entreprise sur le marché.

Les cinémas mk2, pionniers de la réalité virtuelle en salle ?
Les cinémas mk2, pionniers de la réalité virtuelle en salle ? © Benoit Florençon

Le marché du divertissement en réalité virtuelle ne se limite pas qu'à la vente directe au consommateur. Plusieurs grands acteurs, comme HTC ou IMAX, travaillent sérieusement à la mise en place de salles dédiées moyennant un ticket d'entrée. Les salles de cinéma mk2 ne sont pas en reste. L'entreprise a ouvert vendredi 9 décembre 2016 un espace mk2 VR au sein de son multiplexe situé à côté de la Bibliothèque nationale de France, à Paris.

 

Des expériences variées pour tout public

Il offre sur 300 m2 une multitude d'expériences allant du classique ("Introduction to VR" et "The Climb" sur Oculus Rift avec Touch, "Space Pirate Trainer" sur HTC Vive, "Star Wars Battlefront Rogue One: X-Wing VR Mission" sur PlayStation VR) au moins conventionnel. On peut noter par exemple la simulation de vol "Birdly", qui demande au joueur de battre des ailes, l'expérience "Homebound Joyride" (exclusive au mk2 VR) qui place le joueur dans l'espace, "Holofit" qui permet de ramer sur le Nil, ou encore "The Walk" qui simule un numéro de funambule sur une poutre à 300 m de hauteur.

 

Des expériences de qualité qui témoignent du soin qu'a pris l'entreprise dans l'élaboration du lieu. L'espace mk2 VR s'est aussi payé l'exclusivité pour le mois de décembre d'une expérience tirée du film Assassin’s Creed et réalisée par la 21st Century Fox. La société compte par ailleurs renouveler les contenus régulièrement pour maintenir l'intérêt du public et créer une clientèle fidèle, un modèle économique – sans surprise – similaire à celui d'une salle de cinéma.

 

Les projets de lieux spécialisés se multiplient

Pour les expériences les plus innovantes, mk2 VR a fait appel à des acteurs locaux, comme Holodia (pour "Holofit") ou SmartVR (pour "The Walk"). SmartVR, qui a aussi réalisé le système de passe en RFID du mk2 VR (20 minutes coûtent 12 euros, 40 minutes coûtent 20 euros, le décompte commence lorsqu'on débute une expérience), faisait à l'origine des contenus promotionnels pour les marques. "The Walk a pris beaucoup plus d'ampleur que nous ne l'attendions", confie son fondateur Jean Mariotte.

 

 

Le studio a en conséquence migré vers un double business model. "Nous sommes devenus éditeurs de nos propres expériences avec une roadmap de jeux qui vont sortir en 2017", poursuit Jean Mariotte. Une petite expérience fin janvier pour commencer, suivie d'un gros projet "d'hyper-réalité" (réalité virtuelle mêlée à des effets spéciaux "réels") prévu pour septembre avec une connotation e-sport. Mk2 aussi a de la suite dans les idées. L'entreprise prévoit d'ouvrir d'autres espaces VR si son pilote à Bibliothèque est un succès. Les parisiens peuvent en attendant aller en faire l'essai du mercredi au dimanche (de 18h à 23h en semaine et de 14h à 23h le week-end).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale