Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les cinq nouvelles start-up couvées par Mastercard sont…

Start Path, le programme de Mastercard dédié aux start-up, s'apprête à accompagner cinq nouvelles jeunes pousses respectivement basées en Israël, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Inde et au Nigeria. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les cinq nouvelles start-up couvées par Mastercard sont…
Les cinq nouvelles start-up couvées par Mastercard sont… © Flickr - PROK?rlis Dambr?ns

Détecter et épauler les pépites qui dessinent le commerce de demain. C'est l'objectif que s'est donné Start Path, le programme d'accélération de Mastercard. Lancée en 2014, l'initiative vise à accompagner les jeunes entreprises qui ont déjà mis au point un produit ou un service, élaboré un business model et décroché leurs premiers clients.

 

Le programme, d'une durée de six mois, est donc ouvert aux start-up des domaines bancaires et des paiements ayant déjà réalisé une première levée de fonds. Objectif : les aider à commercialiser leur solution à grande échelle. Le géant américain des paiements vient de dévoiler le nom des cinq nouvelles start-up qui constitueront la promotion Printemps 2017. Cette fois-ci, l'accent a notamment été porté sur les jeunes pousses tirant parti des technologies d'intelligence artificielle. Présentation.

 

Endor

La start-up Endor est basée à Tel Aviv mais elle est issue de recherches menées au sein du laboratoire Media Lab du MIT. Fondée par Yaniv Altshuler, elle a mis au point une plate-forme cloud d'analyses prédictives. Le service a la particularité de s'appuyer sur le concept de physique sociale, mis en avant par le professeur Alex Pentland. Pour résumer, la solution repose sur l'idée que les personnes tendent à se comporter de manière prévisible et qu'analyser les big data via ce prisme social permet d'obtenir des prévisions bien plus précises. Selon la jeune pousse, cette approche permettrait de s'affranchir de certaines limites des algorithmes d'apprentissage automatique. Lors de sa création, la start-up a bouclé une levée de fonds de 5 millions de dollars.

 

Fluid AI

La start-up indienne Fluid AI combine des algorithmes d'intelligence artificielle et des technologies de détection des mouvements pour aider les banques et les distributeurs à créer de nouvelles expériences clients dans les agences et points de vente.

 

NetPlusDotCom

Née au Nigeria, la start-up NetPlusDotCom permet aux commerçants de passer de la vente en magasin à la vente en ligne et de soutenir leurs clients avec des capacités de paiement numériques.

 

Regalii

La start-up new-yorkaise Regalii a développé une API utilisée par une trentaine de banques et fintechs qui permet aux résidents américains de payer depuis leur mobile les factures de leurs proches vivants en Amérique Latine ou à l'étranger. Fondée en 2013 au sein de l'incubateur américain Y-Combinator, elle revendique aujourd'hui gérer plus de 150 000 factures chaque mois.

 

Divido

Basée à Londres, la start-up Divido a développé une brique technologique qui permet aux commerçants de proposer à leurs clients des paiements échelonnés jusqu'à cinq ans, tout en recevant directement la somme globale du produit acheté. La start-up a récemment finalisé une levée de fonds de près de 3 millions d'euros.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media