Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les constructeurs auto libres de tester leurs voitures autonomes sur les routes françaises

Si, en 2015, PSA avait déjà fait rouler à plusieurs reprises sa Citroën C4 autonome sur des routes publiques, c'était grâce à une autorisation spéciale. Lors de salons, les exposants étaient aussi déjà autorisés à essayer exceptionellement leurs véhicules sur la voie publique sans toucher le volant. Une décision du conseil des ministres de ce 3 août élargit ces possibilités de tests explique L'Usine Nouvelle.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les constructeurs auto libres de tester leurs voitures autonomes sur les routes françaises
Le prototype du véhicule autonome Védécom, à Versailles. © Jean-François préveraud

Une nouvelle barrière législative vient d'être levée pour les voitures sans conducteur. Le conseil des ministres a autorisé, ce mercredi 3 août, les tests de véhicules autonomes sur la voie publique. Le compte-rendu du conseil des ministres précise que les véhicules autonomes "sont une étape incontournable vers une mobilité apaisée, une régulation et une sécurisation des trafics, et des transports plus efficaces et plus respectueux de l’environnement. Ils constituent l’avenir de l’industrie automobile."

 

Ils représentent "une piste de progrès prometteuse pour la sécurité routière. Le véhicule autonome devrait avoir des capacités de réaction et d'adaptation supérieures à celles d'un conducteur humain et ainsi commettre moins d’erreurs que ce dernier sujet à la fatigue, l’alcool, la distraction ou l’inexpérience", poursuit le document...

 

Lire l'intégralité de cet article sur L'Usine Nouvelle

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media